Publicité

Claude François "pervers" ? Ses anciennes Claudettes se livrent sur son attirance pour les jeunes femmes

Ce n’est pas nouveau, Claude François a depuis toujours l’image d’un chanteur adulé par les jeunes femmes. Décédé depuis 1978, l’artiste conserve cette réputation. Et pour cause, les images ont énormément parlé, et lui-même ne s’est jamais caché de cette attirance envers ses très jeunes fans. Une interview avait particulièrement choqué, dans les années 1970.

Au micro de la RTBF, il avait en effet livré à propos des femmes : "Moi je sais que je corresponds à une catégorie de filles d’un certain âge. Ça représente cette espèce de fougue, de folie qu'il y a entre 14 et 18 ans. Et puis je suis obsédé par la catégorie de filles qui vient me voir Je les aime jusqu'à 17-18 ans, après je commence à me méfier. Dieu seul sait si j'ai des aventures au-delà de 18 ans bien sûr... Heureusement. Mais après 18 ans, je me méfie parce que les filles commencent à réfléchir, elles ne sont plus naturelles". Plus récemment, le chanteur a aussi été accusé d'agression sexuelle par une animatrice.

Les anciennes danseuses de Claude François prennent sa défense

Invitées sur le plateau de Face à Hanouna sur C8, deux anciennes Claudettes ont tenu à expliquer leur vérité. L’une d’entre elles nommé Ketty a livré : "C’était pas un pervers". Après quoi Carole, la deuxième Claudette invitée, a ajouté : "Un jour, il l'a dit à une journaliste effectivement. C’est passé à la télé 50 milliards de fois, mais moi je ne l’ai jamais vu", (...)

Lire la suite sur Closer

Oscars 2024 : Margot Robbie, Robert Downey Jr, Emma Stone… Les looks les plus marquants du tapis rouge
Kate Middleton : ces deux choix stylistiques très forts pour sa première photo depuis son opération
"Pas incognito" : Antoine de Maximy complètement dépassé sur le tournage de J’irai dormir chez vous
"Un zona à 11 ans et un ulcère à 13 ans" : comment Guillaume Canet a vécu le divorce de ses parents
Il oublie sa petite fille de 4 ans dans la voiture et n'a plus qu'à aller se rendre à la police