Publicité

Un classement des "meilleures cuisines du monde" place la France derrière les États-Unis et suscite l'indignation

Des hot-dogs exposés avant le concours de mangeurs de hot-dogs Nathan's Famous Fourth of July 2022 à Coney Island, le 4 juillet 2022 à New York. - Yuki IWAMURA / AFP

Face aux critiques, la site à l'origine du classement a dû publier la méthodologie utilisée pour établir cette hiérarchisation.

"Ne nous détestez pas, nous ne faisons que compter les votes". Le site spécialisé TasteAtlas, qui centralise spécialités locales, recettes et meilleures adresses dans le monde, a publié un classement des "meilleures cuisines du monde".

Mis en ligne sur les réseaux sociaux, ce classement n'a pas plu à tout le monde, à l'exception peut-être des amateurs de cuisine italienne et grecque, qui occupent respectivement la première et la deuxième place.

Les États-Unis devant la France

La cuisine française, elle, arrive en neuvième position, ce qui a fait beaucoup réagir. "On perd la Coupe du monde déjà c’est difficile à encaisser mais en plus on nous manque de respect comme ça", ironie ainsi une internaute.

Toutefois, c'est surtout la présence de la cuisine américaine devant celle de la France au classement qui a provoqué l'indignation. "La France après les États Unis ça va pas la tête", peut-on ainsi lire sur Twitter.

"C'est quoi la cuisine américaine? Des pizzas huileuses? Des hot-dogs sans goût? Les hamburgers c'est bien, mais ce n'est pas suffisant pour figurer dans le top 30", écrit une autre personne.

Des appels venant d'ambassades

De vives réactions qui ont poussé le site TasteAtlas, qui se définit comme "une encyclopédie des saveurs, un atlas mondial des plats traditionnels, des ingrédients locaux et des restaurants authentiques", à se justifier.

"Tous les ans quand nous publions cette liste, il y a beaucoup de personnes énervées et même des appels venant d'ambassades", écrit-il ainsi sur Twitter, expliquant vouloir "clarifier sa méthodologie".

"Tout au long de l'année, les gens évaluent ces aliments (et non les cuisines) dans notre base de données", explique le site, ajoutant que "certains votes sont reconnus par notre système comme étant invalides (par exemple, les votes nationalistes: les habitants d'un pays donnent des notes élevées à leurs plats et des notes basses à leurs voisins. Nous ne comptons pas ces votes)".

À la fin de l'année, TasteAtlas compile ces notes et calcule la moyenne des plats les mieux notés dans chaque pays, "pour que la France ne soit pas terrassée par des grenouilles, par exemple", précise-t-on.

Défendre la gastronomie américaine

Au-delà de sa méthodologie, le site a également tenu à défendre la cuisine américaine, fustigée par les internautes. En effet, de nombreuses personnes se sont vivement moquées des plats venus États-Unis en publiant notamment des vidéos de recettes douteuses, souvent à base de produits transformés.

"Cette liste ne plaît à personne, mais elle est le reflet des voix valables de personnes réelles. C'est pourquoi nous avons écrit, ne nous détestez pas, nous ne faisons que compter les votes", conclut alors le site.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Philippe Etchebest : cette fois où il a failli mourir d'un empoisonnement en cuisine