Classement datalib des meilleures ventes de livres (semaine du 21 au 27/04/2017)

Libération.fr

La langue française ne déteste pas les pavés. Ainsi nomme-t-on les livres bien épais, censés faire agréablement passer le temps. Il y en a quatre, ces temps-ci : le Tour du monde du roi Zibeline, la Dernière des Stanfield, Un appartement à Paris et le troisième épisode de l’Amie prodigieuse.

Et puis, plus petits mais plus forts, nous avons les petits pavés, ceux qu’on balance dans la mare, ou le marigot. Pour le Comité invisible (défini par l’éditeur comme «une tendance de la subversion présente»), c’est Maintenant. Pour Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, c’est une nouvelle analyse de la lutte de classes mondiale. «Main basse sur notre avenir», tel est le sous-titre des Prédateurs au pouvoir. Dans son roman l’Argent, Emile Zola évoquait l’argent «empoisonneur et destructeur», devenu «le terreau nécessaire aux grands travaux qui facilitent l’existence». Les Pinçon-Charlot mettent le fumier au pluriel.

Source : Datalib et l’Adelc, d’après un panel de 246 librairies indépendantes de premier niveau. Classement des nouveautés relevé (hors poche, scolaire, guides, jeux, etc.) sur un total de 86 947 titres différents. Entre parenthèses : le rang tenu par le livre la semaine précédente. En gras : les ventes du livre rapportées, en base 100, à celles du leader. Exemple : les ventes de Maintenant représentent 87 % de celles du Tour du monde du roi Zibeline.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Déconfiture mondiale
Invitée à Bogotá
Lune et autres
En avant sur le champ d’honneur
romanslettreshistoirepsychanalyseRevueImages

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages