Publicité

Ce clash titanesque a joué un rôle essentiel dans l’émergence de la vie sur Terre

BIOLOGIE - Un choc entre deux céléments parmi les plus impressionnants de la natures a participé à créer la vie sur terre. Nous parlons ici de la rencontre entre la foudre et une éruption volcanique, rien que ça. Cette théorie existe depuis plusieurs années déjà , mais les chercheurs avait du mal à la démontrer. C’est là qu’intervient cette nouvelle étude parue dans PNAS le 5 février dernier. Comme le montre la vidéo en tête d’article, des chercheurs ont trouvé une preuve que la foudre, en frappant la lave, a donné un élément essentiel à la Terre.

Papa volcan et Maman foudre

Plus précisément, plusieurs scientifiques (dont le français Slimane Bekki) ont trouvé des traces fossilisés d’azote (N2) sur un volcan. Une preuve importante, car l’azote fait parti de la liste des ingrédients nécessaires à la création de la vie. Dans cette recette, l’on retrouve également de l’Hydrogène (H), du carbone (C) du potassium (K), du phosphore (P)... la liste est longue et complexe. Sans cette soupe primordiale, il n’y a pas de protéines, de protocellules et encore moins de cellules.

Mais comment ces éléments chimiques d’azote se sont retrouvés sur un volcan ? Selon les chercheurs, c’est justement là le fruit de la foudre volcanique. Très spectaculaire, ce phénomène intervient lorsque la foudre (avec des éclairs et du tonnerre) se déclenche dans un volcan en éruption.

C’est à ce moment que la foudre va frapper les molécules de diazote, qui emprisonnent une bonne partie de l’azote. Cela va permettre de le libérer. Ce phénomène est loin d’être ordinaire et n’a été observé que quelques fois lors d’éruptions très violentes. Pour le cosmogéochimiste Jeffrey Bada de l’Université de Californie à San Diego, « avec cette nouvelle étude ils ont en quelque sorte confirmé de manière plus rigoureuse » le rôle que jouait la foudre volcanique pour produire un des élements nécessaires à la vie.

À voir également sur Le HuffPost :

Pollen : des départements français sont (déjà) en vigilance rouge

En Australie, des pompiers larguent de l’eau des égouts sur une ville par erreur