Publicité

Clap de fin pour la Renault Zoé

Cela fait déjà plus de 10 ans que la Renault Zoé est proposée au catalogue de la marque tricolore. Mais cela est en train de changer.

La Renault Zoé part à la retraite

En effet, c'est ne 2012 qu'est née la citadine électrique, qui fut d'ailleurs l'une des premières du segment, sans réelle concurrence hormis la Nissan Leaf un peu plus grande. Mais alors que la firme au losange veut faire évoluer sa gamme en profondeur, la petite auto zéro-émission s'apprête à prendre une retraite bien méritée. Ainsi, l'usine de Flins, où elle est produite va sortir le dernier exemplaire de ses chaînes de fabrication le 29 mars prochain. Ensuite, ce sera définitivement terminé. A vrai dire, ce n'est pas une surprise, puisque cela fait déjà plusieurs années que les salariés du site de production ont été préparés à cette nouvelle, alors que ce dernier va évoluer en profondeur. Ce qui ne les empêche pas d'avoir dû accuser le coup. Selon Florent Vandenborne, leader de la section CFE-CGC de Flins, l'arrêt de la production de la Zoé avait été très mal pris par les salariés. Pour mémoire, c'est en 2020 que cette dernière avait été annoncée par le PDG de la marque, Luca de Meo.

Fin de la Zoé, nouveau départ pour l'usine

A cette époque, le patron voulait sauver l'usine, qui produisait jusqu'à 2 000 voitures par jour dans les années 1990. Ainsi, ce dernier a décidé de se tourner vers l'économie circulaire afin de faire revivre ce site industriel. Aujourd’hui, une quinzaine d’activités coexistent sur le site. Mounir Mestari, délégué central de Force Ouvrière de Renault, explique qu'"il y a d’abord la Renew Factory, c’est-à-dire la...Lire la suite sur Autoplus