Publicité

Clémentine Célarié victime d’attouchements à 12 ans : cette bonne-soeur qui était “trop tactile”

Un témoignage bouleversant. Le 20 janvier dernier, Clémentine Célarié s’est confiée à l’antenne de RTL sur sa vision de la religion. Et d’emblée, l’actrice qui a vaincu un cancer du côlon indique : "J'ai toujours la foi, sinon je serais morte." A l'affiche de la pièce Je suis la maman du bourreau, elle incarne la mère d'un prêtre qui a abusé de dizaines de garçons. Avec ce rôle, la comédienne souhaitait toutefois montrer la "beauté du sacré (...) qui n'est pas extrémiste", mais aussi "l'impensable". Et elle sait malheureusement de quoi elle parle. En effet, à 14 ans, Clémentine Célarié voulait devenir religieuse. Pendant longtemps, elle a attendu les mots d’une source divine qui lui aurait dit : "Meryem (son vrai prénom, ndlr), tu es pure, je te comprends". Mais la jeune femme, qui deviendra actrice, n’entendra jamais ses mots. Malgré tout, elle intégrera la pension des Ursulines de Saint-Germain-en-Laye. Sur le plateau de C l’hebdo, elle avait alors révélé avoir été victime d’attouchement : "Je me rends compte que j'ai été approchée par une bonne sœur il y a longtemps", a-t-elle confié. "J'ai réalisé ça en lisant le texte (de la pièce de théâtre, ndlr)", indique-t-elle. "Elle avait tenté de vous agresser ?", lui demande Aurélie Casse. "Non, elle était un peu trop ".

Clémentine Célarié : "Bien sûr que c'est grave"

Clémentine Célarié précise son témoignage : "Je me suis dit : 'oh là, là, merde' Il y a parfois (...)

Lire la suite sur Closer

Nicolas Duvauchelle : qui sont les trois mères célèbres de ses trois enfants ?
Alain Delon : "Neuf et…", ces détails troublants donnés par Anthony sur le bien où Anouchka souhaite installer leur père
Laura Smet : ce selfie lourd de sens qui discrédite Anna Mouglalis
“J’en avais marre” : Chloé Jouannet gênée par la réaction de ses copines devant son père canon
"Je n’y peux rien" : épinglé pour ses fautes de français, Stéphane Séjourné évoque son trouble pour la première fois