Clémentine Autain raillée par les internautes après une bourde sur la SNCF

La députée de La France insoumise Clémentine Autain a fait une bourde sur Twitter lundi en évoquant une privatisation de la SNCF, alors que l'État est le seul actionnaire de celle-ci. - Credit:LP/Stéphane Duprat / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

La députée Insoumise a publié une affirmation erronée lundi sur Twitter en affirmant que la SNCF avait été privatisée, a repéré BFMTV.

Dans le jargon des réseaux sociaux, on appelle ça un bad buzz. Comme le rapporte BFMTV, Clémentine Autain s'en est vivement prise à la SNCF après un retard de son train lors d'un déplacement à Toulouse ce week-end, pour évoquer la réforme des retraites avec son parti de La France insoumise et les quatre députés de Haute-Garonne, Christophe Bex, Hadrien Clouet, Anne Stambach-Terrenoir et François Piquemal.

Dans un tweet vindicatif, la députée de la Nupes a notamment dénoncé la privatisation de l'entreprise ferroviaire pour expliquer ses retards répétés. « Depuis la privatisation de la SNCF, on sait quand ça part, jamais quand ça arrive », écrit l'élue Insoumise sur Twitter. « Depuis l'Angleterre de Thatcher, on sait comment ça finit : par une renationalisation. Tout ça pour ça… », ajoute-t-elle.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une réaction qui n'a pas manqué de déclencher les foudres de nombreux internautes, qui lui rappellent que l'État français est actionnaire à 100 % de la SNCF. Avec des captures d'écran de la page Wikipédia de la SNCF à l'appui, plusieurs d'entre eux ont tenu à lui signaler sa bourde. « Je viens d'apprendre que la SNC [...]

Lire la suite

VIDÉO- GALA VIDÉO – “Il a été pendu” : Clémentine Autain bouleversée par la mort de son “filleul”