Publicité

Cinq signes souvent insoupçonnés (et à surveiller) du cancer de l'ovaire

Cinq signes avant-coureurs méconnus du cancer de l'ovaire
Cinq signes avant-coureurs méconnus du cancer de l'ovaire.

Chaque année, 5 200 femmes reçoivent un diagnostic de cancer de l'ovaire en France. Moins courant que le cancer du sein, il se situe en 8e position des cancers féminins et touche environ une femme sur 70. Il remonte néanmoins au 4e rang en termes de décès, notamment parce qu'il est diagnostiqué trop tardivement.

"Actuellement, les deux tiers des cas sont diagnostiqués tardivement et une femme sur sept meurt dans les deux mois suivant le diagnostic de cancer de l'ovaire", indique au Daily Mail le Dr Sharon Tate, responsable du développement des soins primaires à l'association Target Ovarian Cancer. Selon elle, mieux connaître les symptômes de la maladie peut aider au diagnostic, alors qu'aucun outil de dépistage efficace n'existe aujourd'hui.

Quels sont les facteurs de risque du cancer de l'ovaire ? Mutation du gène BRCA (15 à 20% des cas de cancer de l'ovaire agressifs), endométriose ou encore recours à la fécondation un vitro (FIV) augmenterait le risque de cancer de l'ovaire. Le risque est également plus fréquent chez les femmes ménopausées. Certains facteurs extérieurs peuvent également expliquer son arrivée, notamment le tabagisme ou l'exposition à l'amiante.

Un "tueur

(...)

Lire la suite sur Topsante.com

Asthme allergique : aura-t-on bientôt un vaccin pour les cas les plus sévères ?
100% Santé : comment la réforme bénéficie-t-elle aux Français ?
Irritabilité, anxiété, mémoire… Comment la périménopause affecte la santé mentale
Qu’est-ce que le dichloroacétate, qui pourrait devenir le premier traitement non-hormonal contre l’endométriose ?
Grippe (2023) : symptômes, combien de temps, intestinale, carte