"Dans son cimetière vertical, il sera plus proche de Dieu", les Brésiliens se préparent pour la journée hommage à Pelé

Hommage de supporters brésiliens à Pelé, devant l'hôpital de Sao Paulo, le 29 décembre 2022 - ICON Sport
Hommage de supporters brésiliens à Pelé, devant l'hôpital de Sao Paulo, le 29 décembre 2022 - ICON Sport

À première vue, rien ne différencie la maison de Lucas des autres maisons du quartier. Et pourtant, cette bâtisse typique du Brésil renferme des trésors du football. Sur la façade, un grand drapeau national a été déployé pour rendre hommage au "Roi" Pelé. Depuis jeudi, corde et scotch à la main, Lucas et sa compagne s’affairent pour positionner cet énorme emblème sur la devanture. Incrusté dans ce drapeau brésilien, le logo du Santos FC et un petit ruban noir, signe du deuil depuis jeudi soir.

Il faut monter les quelques marches et passer dans les chambres de la maison pour arriver sur la grande terrasse. "C’est la meilleure vue du quartier", explique Lucas, accoudé au balcon. Les télévisions cherchent à obtenir l’accès pour réaliser des directs avec cette vue exceptionnelle en arrière-plan. Depuis cet endroit, une vision imprenable sur le quartier, là où attendrons les Brésiliens avant d’entrer dans le stade, et sur cette enceinte de 20.000 places aux couleurs du Santos FC. Autre particularité, Lucas est aussi un ancien joueur du club, plus de six années passées avec la tunique noire et blanche. Très fier, l'ancien joueur commente chaque photo où il apparait avec des joueurs connus, comme Robinho.

>> Mort de Pelé: toutes les réactions en direct

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La réparation de la télé de Pelé, c’est un maillot offert !

Chacun a sa petite histoire avec Pelé dans cette ville populaire au sud de Sao Paulo. Comme si le "Roi" avait offert à tous ses admirateurs un petit quelque chose durant son passage à Santos. Pour Lucas, c’est un maillot du Brésil qu’il sort avec précaution d’une petite housse. "Ce tee-shirt est un cadeau que le grand-père de ma femme a reçu des mains de Pelé, commente Lucas, tout sourire. Dans le temps, il avait aidé Pelé à plusieurs reprises, pour réparer sa télévision, sa radio… Après de multiples services pour Pelé, le "Roi" lui a fait un très beau cadeau avec ce maillot du Brésil et le numéro 10."

Ce lundi matin, comme des milliers de Brésiliens, Lucas va mettre son maillot jaune et vert pour faire la queue afin de rendre un dernier hommage au "Roi". "On attend un public très nombreux, on attend des gens du monde entier, comme vous qui êtes venus de France pour participer à cette cérémonie, poursuit Lucas. Nous avons perdu un "Roi". Nous vivons dans un pays républicain, mais nous avons un "Roi" qui est Pelé. Je pense que tous les fans de football et les supporters seront là pour rendre un dernier hommage au "Roi"".

"Dans son cimetière vertical, il sera plus proche de Dieu"

Pelé aurait pu choisir plein d’endroit pour reposer après sa mort. Il a décidé de rester à Santos. "C'est ici que Pelé a commencé à l'âge de 17 ans, il est venu jouer pour Santos, confie Lucas. Il est devenu Pelé à Santos et c'est précisément dans ce stade qu'il a commencé à régner sur le monde. Donc je pense que c’est vraiment important que les derniers hommages pour le "Roi" se déroulent à l'intérieur du stade sur la pelouse de Vila Belmiro."

Après 24 heures d’hommage populaire, les funérailles se dérouleront à l’abris des regards dans un mémorial de la ville. Ce n’est pas une nouveauté ici au Brésil, le cimetière vertical où résidera Pelé fait surtout parler en Europe. Située à cinq minutes du stade de Santos, cette résidence de dix étages est un lieu où les habitants de Santos viennent se recueillir auprès de leurs proches. "Ce n’est pas nouveau, explique Lucas. Pelé sera enterré dans le plus haut cimetière du monde au cimetière vertical ici à Santos, il sera très proche du stade et je crois qu'il sera là-bas plus proche de Dieu. Le "Roi" sera là-haut où il doit être : au sommet du monde."

Depuis, l’organisation a un peu changé. Le mémorial de Pelé était annoncé au neuvième étage de l’immeuble. Pour des raisons d’accès, il sera disposé au rez-de-chaussée. Dans les prochaines semaines, ce lieu devrait devenir un point central sur la carte des fans de football. Un vrai pèlerinage.

Article original publié sur BFMTV.com