Publicité

Christophe Dechavanne : "Je suais à grosses gouttes", ce stratagème qu’il avait trouvé pour aller au cinéma tranquille

Dans son autobiographie Sans transition..., parue le 24 janvier dernier aux éditions Flammarion, Christophe Dechavanne livre tout un tas de secrets sur sa vie professionnelle mais aussi sur sa vie personnelle. L'animateur, à l'antenne tous les samedis soirs sur France 2 dans Quelle époque ! au côté de Léa Salamé, revient notamment sur sa gestion de la célébrité. "Croyez-le ou non mais me montrer en public n'a jamais été simple", assure Christophe Dechavanne qui raconte dans son livre comment, au pic de sa carrière, il se débrouillait pour pouvoir aller au cinéma incognito. "Pendant des années, j'ai marché les yeux baissés, la tête basse, par timidité. Par pudeur. Lors de ma période un peu rock'n'roll, des jeunes filles m'attendaient en bas de chez moi", révèle l'animateur qui considérait cela comme "flatteur et effrayant à la fois". Christophe Dechavanne raconte ensuite avoir traversé "une longue période de paranoïa aiguë". "Je me cachais sous une perruque pour faire la queue au cinéma. J'avais choisi un style capillaire à la Patrick Bruel, période Alors regarde, et fait réaliser mon postiche sur-mesure par un coiffeur", se souvient l'animateur qui raconte avoir utilisé ce stratagème pour aller voir le mythique Titanic au cinéma. "Plus de trois heures de film, la chaleur, je suais à grosses gouttes, un enfer", confie-t-il.

Christophe Dechavanne : ce jour où il a tenu tête à Coluche

Dans son autobiographie événement, Christophe Dechavanne (...)

Lire la suite sur Closer

Albert de Monaco endeuillé : ce décès qui l’a marqué
Astrologie 2024 : voici les cadeaux parfaits pour le Capricorne à la Saint-Valentin
Disparition d’Emile au Vernet : crevasse ou ravin… les prochaines semaines seront décisives
Disparition d'Arlette Coutin à Annecy : ces détails troublants qui laissent ses proches perplexes
INFOS CLOSER. Céline Dion : la vérité cachée derrière sa réapparition surprise aux Grammys