Publicité

Christophe Dechavanne : "Je n’ai pas pu être aimable…", ce sale coup de Bernard Tapie à l’animateur

Dans son autobiographie Sans transition..., parue le 24 janvier dernier aux éditions Flammarion, Christophe Dechavanne livre tout un tas de secrets sur sa vie personnelle mais aussi sur sa vie professionnelle. L'animateur, à l'antenne tous les samedis soirs sur France 2 dans Quelle époque ! au côté de Léa Salamé, consacre notamment un chapitre à Bernard Tapie et à la trahison de ce dernier. Les faits remontent au début de l'année 1993. Le célèbre homme d'affaires est alors ministre de la Ville de François Mitterrand lorsqu'il convie, chez lui, Christophe Dechavanne et son acolyte Patrice Carmouze. Il informe alors le duo qu'à travers lui, le président de la République veut faire des annonces sur la Guerre du Golfe qui fait rage. "Il a des choses à faire passer à l'attention des jeunes et il souhaite que ce soit chez toi, dans Ciel, mon mardi !, qu'il adore", assure Bernard Tapie à Christophe Dechavanne. Flatté, ce dernier tente d'en savoir plus sur la teneur des annonces du Président. "Des choses que tous les journalistes de France rêveraient de savoir", lui répond le ministre. Christophe Dechavanne accepte cette proposition inespérée, casse tout le conducteur de l'émission initialement prévue et prépare, en urgence, une émission spéciale consacrée à la Guerre du Golfe.

Christophe Dechavanne : l'incroyable coup de bluff de Bernard Tapie

Jusqu'au passage en direct, Bernard Tapie refuse d'en dire plus à l'animateur sur les annonces qu'il s'apprête (...)

Lire la suite sur Closer

Leur petite fille naît sans yeux, les chances que cela arrive sont infinitésimales
Leonardo DiCaprio : “shopping…”, la façon dont il trouve ses (très jeunes) compagnes va vous choquer
William et Kate : cette entorse au protocole du couple à un moment lourd de signification
Pierre Garnier (Star Academy 2023) en couple ? “Mon cœur est dédié à…”, cette annonce qui risque de décevoir
Disparition de Virgile, 5 ans, à Pantin : cette "vengeance" sordide devenue piste crédible pour les enquêteurs