Publicité

Christophe Dechavanne n'a pas pu dire aurevoir à sa maman, ses confidences

En entrevue pour "Paris Match", Christophe Dechavanne se livre comme rarement. Alors qu'il s'apprête à sortir son autobiographie, l'homme de télévision, que l'on retrouve désormais dans "Quelle Époque !" sur France 2 est notamment revenu sur le décès de sa mère, un souvenir d'une rare violence.

Christophe Dechavanne est comme un poisson dans l'eau depuis son arrivée sur le plateau de Quelle Époque ! à la rentrée télévisuelle 2022. L'animateur de 65 ans se lâche comme rarement auparavant, devenant assez rapidement un des marqueurs de l'émission présentée par Léa Salamé. Loin de caresser les invités dans le sens du poil, il va pouvoir s'en donner à coeur joie ce samedi 20 janvier avec un casting de haut vol. L'acteur et réalisateur Yvan Attal sera de la partie, tout comme la compagne de Nicolas Bedos, Pauline Desmonts ou encore l'ancienne Miss France, Sonia Rolland.

Peut-être que Christophe Dechavanne pourra également parler de son autobiographie Sans transition... (Flammarion, 2024), qui va sortir d'ici quelques jours. S'il est présent à la télévision depuis de nombreuses décennies, l'ex compagnon d'Elena Foïs a un besoin vital de se ressourcer et il passe la plupart de ses week-ends loin de Paris, dans son havre de paix située à 2h30 de Paris. C'est là-bas qu'il a accueilli nos confrères de Paris Match pour une interview fleuve où il a notamment été question de sa famille. Le père de trois enfants de trois femmes différentes évoque notamment sa mère, aujourd'hui décédée. Alors qu'il reçoit un appel d'urgence de l'hôpital pour lui indiquer de venir la voir et qu'il ne lui reste que quelques heures à vivre, l'animateur fait d'abord un saut à la pharmacie pour lui prendre des lingettes.

Une décision qui le fera arriver trop tard...

Lire la suite


À lire aussi

"On dirait qu'on l'a forcée à venir" : Estelle Mossely très critiquée pour son attitude à Miss France 2024
Disparition de Mélodie à Marseille : son corps a été retrouvé, un homme en garde à vue a avoué le meurtre
MAISON DE STARS Christophe Dechavanne : Son havre de paix à 2h30 de Paris, la nature l'a protégé de ses excès