Christophe Castaner se défend : "Je ne suis pas totalement con non plus"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Quel parcours a suivi Christophe Castaner avant d’arriver dans le monde politique ? C’est la question notamment abordée par Darius Rochebin lundi dernier sur LCI lors de son entretien avec l’ancien Ministre de l’Intérieur. Ce dernier a confirmé à l’antenne avoir suivi une trajectoire « atypique » pour en arriver aux hautes sphères de pouvoir. « Je sais que je ne fais pas partie du parcours classique des responsables politiques qui ont les postes que j’ai et qui ont fait les grandes écoles. Moi, j’ai passé mon bac en candidat libre et j’ai eu la chance de l’avoir. J’ai pu faire ensuite du droit et la faculté m’a permis d’être là où je suis », confie-t-il.

Après lui avoir cité les « intellos » de la politique tels que Gabriel Attal et Clément Beaune, Darius Rochebin lui lance alors : « Vous n’avez jamais revendiqué, vous, ce mot d’intello ». Une remarque qui a pique visiblement au vif celui qui est l’actuel Président du groupe En Marche à l’Assemblée Nationale. « Non, mais je ne suis pas totalement con non plus », réplique-t-il ensuite alors que le journaliste tente de dissiper ce petit moment de flottement en ajoutant, en riant : « Ça j’ai bien compris. D’ailleurs ceux qui revendiquent ce mot d’intello ne sont pas forcément les moins cons. C’est un autre débat ».

Revenant sur son enfance auprès d’un père militaire et son départ du domicile familial à 17 ans à peine, Christophe Castaner confie qu’il a gardé de cette pério... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles