Publicité

Christine Citti (Les Enquêtes d'Eloïse Rome) victime d'inceste, violée par cinq réalisateurs... Elle raconte son calvaire

Christine Citti joint sa voix à toutes celles des victimes du monde du divertissement français. La comédienne aurait été confrontée, à cinq reprises, aux viols et agressions sexuelles dans son milieu artistique.

Voilà plusieurs années que la parole des victimes se libère. Relancé en 2017, le mouvement #MeToo n'a jamais été aussi fort en France que ces derniers temps. Et pour cause. Judith Godrèche a déposé une plainte contre Benoît Jacquot pour "viols avec violences sur mineure de moins de 15 ans" et une autre contre Jacques Doillon, qui l'aurait violée sur le tournage du filmLa fille de 15 ans au même âge que l'héroïne qu'elle incarnait. Voilà qui donne la force, à toutes et tous, de s'exprimer. Et c'est au tour de Christine Citti, que le grand public connaît dans la peau de l'enquêtrice Eloïse Rome, de dévoiler le calvaire qu'elle a subi, des années durant, auprès de Médiapart.

La comédienne de 61 ans explique d'emblée qu'elle a été victime d'inceste "avec une amnésie traumatique". Elle a prévenu ses enfants avant de prendre la parole car elle estime qu'ils ont "déjà trinqué". "L'inceste a tout conditionné, admet-elle. Il vous apprend à vous taire. On est sale. On pense que c'est de notre faute, puisque nous provoquons le désir. J'ai appris très tard à dire non. À comprendre ce qu'était le consentement." Voilà qui l'a effectivement poussée à se terrer dans le silence alors qu'elle avait de nombreuses choses à dire. Sans toujours parvenir à poser des termes, elle explique avoir été victime, à cinq reprises, d'agresseurs sexuels tout au long de sa carrière.

Christine Citti violée...

Lire la suite


À lire aussi

Ivana Knoll : La bombe découverte à la Coupe du monde au Qatar victime d'une agression, elle raconte son calvaire
Ashley Park (Emily in Paris) a frôlé la mort : l'actrice victime d'un grave problème de santé, elle raconte son calvaire
VIDEO Bruno Guillon victime d'un home-jacking : en larmes, il raconte le calvaire de sa famille menacée, "on va vous buter"