Christine Bravo mariée et installée en Corse : elle dévoile des photos de sa maison et se fait taquiner...

C'est dans l'émission radio Les Grosses Têtes, sur RTL, que Christine Bravo avait révélé son intention de s'installer en Corse alors qu'elle vivait jusque-là à Paris, sur une péniche. La star a donc mis son plan à exécution et a posé ses valises dans une demeure en Haute-Corse. Mieux, elle s'est même mariée le 11 juin 2022 sur l'île de Beauté avec son compagnon Stéphane Bachot. Depuis, elle est sur un petit nuage.

Sur son compte Instagram, Christine Bravo avait déjà posté quelques images de sa maison - un moulin du XVIIe siècle génois rénové -, notamment de son jardin désormais agrémenté de plantes, arbres et végétaux reçus en cadeau lors de son mariage. Elle vient de dévoiler de nouvelles photos de sa demeure située dans le petit village d'Occhiatana. "L'authenticité, la voilà. Je l'ai traquée toute ma vie autour du monde, et TOUJOURS trouvée, à l'écart des villes (..) J'ai passé ma vie à voyager en dehors des circuits touristiques. J'ai attendu d'avoir 66 ans pour trouver mon ancrage et il se trouve que c'était tout près de chez moi ! En Balagne. Cette terre de Haute Corse qui n'a rien à envier aux plus belles destinations de ma vie ! L'austérité de ma nouvelle et dernière demeure, sans chichis ni luxe m'a conquise... chez moi, on n'entend que les oiseaux, les cloches des troupeaux et l'angélus du village. Personne à côté, personne autour. Je passe mes journées à observer et respirer le maquis. Je suis en...

Lire la suite


À lire aussi

Alizée mariée depuis 6 ans avec Grégoire Lyonnet : le couple dévoile des belles photos
Fidji Ruiz mariée en secret à Anas et sublime dans sa robe : des photos dévoilées
Christine Bravo installée en Corse, partage des photos : "Ma vraie vie commence"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles