Christian Estrosi : "J'ai une réelle relation de confiance avec Emmanuel Macron"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Christian Estrosi sur BFMTV-RMC, le 1er juin 2021. - BFMTV-RMC
Christian Estrosi sur BFMTV-RMC, le 1er juin 2021. - BFMTV-RMC

"Une réelle relation de confiance". Invité de Bourdin Direct, le maire de Nice Christian Estrosi, qui a quitté Les Républicains au printemps 2021, a réaffirmé ce matin son soutien à la majorité présidentielle.

"J'ai une réelle relation de confiance avec Emmanuel Macron(...) C'est le seul membre du gouvernement de François Hollande à m'avoir tendu la main" après les attentats du 14 juillet à Nice a expliqué le président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA).

Plus largement, le maire de Nice a délivré un satisfecit à l'Elysée concernant sa gestion de la crise sanitaire.

"La France s'en sort plutôt bien face à cette quatrième vague. Emmanuel Macron a su prendre les bonnes décisions", a clamé l'édile niçois.

Le soutien à Didier Raoult

Mais le chef de l'Etat n'est pas le seul destinataire de la sympathie du maire de Nice. Alors que Didier Raoult a été mis d'office à la retraite hier soir et qu'il n'exercera plus de fonction au sein de l'Insitut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille, Christian Estrosi a regretté ce départ.

"Je suis en désaccord avec ses propos sur la vaccination mais l'immensité de son talent ne doit pas mis au rencard. C'est dommage de se priver de l'un des plus grands chercheurs."

Particulièrement impliqué sur le déploiement du pass sanitaire dans sa ville - Nice utilise plus de 500 agents municipaux pour les vérifier-, Christian Estrosi a estimé qu'il "protégeait l'économie".

Enfin, l'ancien président de la région Paca a dénoncé les manifestations anti-pass sanitaire. "Quand je vois ceux qui manifestent, c'est parfois de la méconnaissance et souvent de la manipulation (...) Un nouveau-né reçoit 11 vaccins sans que personne n'y trouve rien à redire."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles