Publicité

Christian Clavier émet des réserves sur un retour du Splendid : “Ça n'a aucun intérêt pour le public"

Ils forment une bande devenue culte. Depuis leurs débuts sur les planches, Christian Clavier, Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte, Michel Blanc, Josiane Balasko et Marie-Anne Chazel ont également multiplié les succès sur grand écran. En 1978, ils séduisent le public avec Les Bronzés, qui cumule plus de 2,3 millions de spectateurs. Un an plus tard, le second volet des aventures de Popeye et ses amis débarque en salles, une nouvelle fois réalisé par Patrice Leconte.

À lire également

“C’est très, très rare” : Jarry face à une situation inattendue dans Tout le monde veut prendre sa place (VIDEO)

Les Bronzés font du ski attire 1,53 millions de personnes en salles, soit près de 800 000 spectateurs de moins que l'original. En 1982, la troupe du Splendid revient au cinéma avec Le Père Noël est une ordure et séduit 1,58 millions de Français. La côte de popularité de la troupe du Splendid ne faiblit pas au fil des années, comme le montre l'excellent score au box-office en 2006 des Bronzés 3, avec 10,35 millions de places. Depuis, les membre du Splendid ne se sont plus tous retrouvés au complet pour un projet cinématographique. Invité sur RTL ce lundi 5 février afin de faire la promotion du film Cocorico, Christian Clavier a évoqué la possibilité de voir le Splendid se reformer. L'acteur n'hésite pas à émettre certains doutes vis à vis de l'intérêt de ce projet. "Tout ce qui consiste à dire 'vous allez vous retrouver', il n'y a aucune obligation et ça ne compte pas. Je n'entends pas ces choses-là et je pense que ça n'a aucun intérêt pour le public même s'il le désire beaucoup", commence-t-il.

À lire également

"C'est extrêmement grave !" : Cyril Hanouna fustige BFMTV qui a affirmé à tort que Gérard Depardieu était à Dubaï (VIDEO)

Pour Christian Clavier, l'important est avant tout de proposer un projet qui tienne la route, allant bien au...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi