Publicité

Ils choisissent une seule lettre en guise de deuxième prénom pour leur enfant, la justice s’en mêle

En matière de prénoms, il y a les parents classiques et les parents originaux. Si les Alma et les Gabriel seront nombreux à naître en 2024, certains couples optent pour un choix bien plus osé que ces noms plébiscités. C'est notamment le cas de parents originaires de Beauvaix, dans l'Oise. En février 2023, ils ont accueilli un garçon au deuxième prénom surprenant : M, "référence au chanteur Matthieu Chedid dit 'M'". Comme pour toute naissance, ce prénom a été proposé à l'officier de l'État civil. "Nous avons contacté les parents pour nous assurer qu'il n'y avait pas d'erreur. Il n'y en avait pas. Nous avons donc enregistré le petit à l'état civil, a informé le service d'état civil de la Mairie de Beauvais au Courrier Picard. Puis l'officier d'état civil a transmis un signalement au procureur de la République de Beauvais car cela nous semblait possiblement contraire à l’intérêt de l’enfant." "C’est certes un deuxième prénom, mais il peut être préjudiciable, estime le service. Car un deuxième prénom peut être utilisé comme prénom d’usage en France. Prenez par exemple les actes de naissance portant Jean en premier prénom et Paul en deuxième prénom. Beaucoup ont finalement choisi de s’appeler Jean-Paul." Le procureur de la République de Beauvais a annoncé saisir le juge aux affaires familiales, selon le Courrier Picard. Dans la loi, plusieurs règles doivent être respectées pour prénommer son enfant. D'abord, le prénom, seul (...)

Lire la suite sur Closer

Camilla Parker Bowles : sa nièce révèle mener une bataille “angoissante” et “insupportable” contre la maladie
Régime : cette infusion minceur japonaise aux sérieux atouts pour perdre du poids
Coupe du monde 2022 : "il a frappé…", ce coup de sang de Didier Deschamps en pleine finale resté secret
Albert et Charlene de Monaco : "Incorrect...", cette mise en garde au prince au début de leur histoire
Cheveux après 50 ans : cette coupe peps qui dynamise votre allure