Publicité

“Notre choc culturel inversé”

“Retourner dans mon propre pays a été tellement plus difficile que je n’aurais pu le prévoir”, écrit Jacqueline Miller sur le site d’information Insider. Cette Américaine est rentrée aux États-Unis après trois ans aux Pays-Bas. Les deux choses les plus difficiles pour elle ont été de retrouver la culture de la voiture “après avoir dépendu de [son] fidèle vélo hollandais pour le transport” et de se réadapter à certains codes sociaux. Il lui a fallu se réhabituer aux pratiques des automobilistes. “Par exemple, en Europe, il est interdit de tourner à droite aux feux rouges. Il est également illégal de dépasser par la droite, ce que je vois tout le temps sur l’autoroute ici, même si c’est techniquement illégal.” En ce qui concerne les interactions sociales, Jacqueline a dû se remettre à faire des hugs et à échanger des banalités bien plus souvent avec des inconnus.

Mais ce sont ses enfants qui ont eu le plus de mal à se faire à leur nouvelle vie dans leur propre pays. Ils avaient 4 et 7 ans quand ils sont partis et ne conservaient pas de souvenirs de leur vie américaine. Le choc a été particulièrement éprouvant pour eux. Ils ne connaissaient pas le serment d’allégeance que récitent tous leurs petits concitoyens le matin à l’école, ne maîtrisaient que le système métrique, ignoraient tout des marques locales, ne comprenaient pas pourquoi un salarié du supermarché emballait lui-même les courses de la famille, et qui plus est dans une myriade de sacs en plastique.

“C’était saisissant de voir mon pays avec des yeux neufs et, plus encore, de le vivre à travers mes fils.”

C’est grâce à eux que Jacqueline Miller s’est rendu compte que la réadaptation était au moins aussi difficile que l’expatriation, surtout quand on connaît peu son pays d’origine. “Heureusement, mes enfants avaient leurs parents à proximité pour les aider. Vivre à l’étranger doit être tellement plus difficile pour ceux qui n’ont pas ce soutien”, conclut-elle.

Pour adresser mes questions en amont et être informé(e) de l’actualité du Forum Expat, je m’inscris ici.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :