Publicité

Les chirurgiens esthétiques alertent sur le danger des injections de botox dans les mollets

Une nouvelle tendance qui inquiète et surprend les professionnels de santé. Depuis maintenant plusieurs mois, des vidéos qui font la promotion du "Calf Tox", un terme mélangeant calf, mollet en anglais, et botox, pullulent sur TikTok. Cette pratique correspond à une injection de botox dans cette partie de la jambe afin de l'affiner, la rendre plus élancée et galbée.

Une popularité telle que sur le réseau social chinois, le hashtag "calf tox" engrange 2,5 millions de vues. Parmi ces vidéos, plusieurs influenceuses expliquent pourquoi elles ont eu recours à cette pratique, qui consiste en une série de plusieurs piqûres dans la jambe.

"Je n’ai jamais aimé mes mollets, ils sont un peu gros pour mon corps, je ne peux pas acheter certaines bottes parce que je ne peux pas les fermer. Ça fait cinq semaines et je vois une différence, regardez ce mollet comme il est large, regardez l’autre, il est beaucoup moins large", dit l'une d'entre elles, photos comparatives à l'appui.

"On peut imaginer avoir une paralysie"

Cette pratique n'est toutefois pas sans risques. Contacté par BFMTV, Christian Marinetti, chirurgien esthétique, indique qu'il refuse catégoriquement de la réaliser, comme bon nombre de ses collègues.

"J’avoue qu’en tant que médecin, je suis un peu circonspect des conséquences que peuvent avoir des injections dans des muscles des mollets. Les mollets, on en a besoin pour se tenir debout, se mettre sur la pointe des pieds, on peut imaginer avoir une paralysie", dit-il.

Comme l'explique sur son site la clinique singapourienne Clifford, qui pratique ces injections, de nombreux effets secondaires sont en effet possibles. Dans un premier temps, des douleurs et des inconforts peuvent apparaître, ainsi que des gonflements et ecchymoses qui peuvent durer plusieurs jours.

Affaiblissement musculaire

Plus grave encore, il existe un possible affaiblissement des muscles du mollet qui peuvent affecter ses capacités à faire du sport. Des allergies et infections, plus rares, sont également pointées.

"L'application de Botox sur les muscles de vos mollets pour les rendre plus minces détendra temporairement les muscles en bloquant les terminaisons nerveuses. Les exercices quotidiens peuvent en être affectés. Cela pourrait potentiellement affecter votre démarche et votre foulée, avec une influence sur la façon dont vous marchez, courez ou sautez en fonction de votre anatomie", confirme, dans les colonnes du New York Post, le chirurgien plasticien américain Andrew Peredo.

Si les risques à long terme ne sont pas non plus connus, ce dernier ajoute que les injections peuvent également "affecter le bas de vos jambes et votre dos."

De manière générale, pour toute injection de botox, il convient de s'informer auprès de professionnels. Ces derniers mois, les faux injecteurs de botox se multiplient sur les réseaux sociaux. Plusieurs d'entre eux ont été visés par des plaintes pour ces injections illégales.

Article original publié sur BFMTV.com