Publicité

En Chine, pyjama, boulot, dodo pour les fatigués des heures supplémentaires

Une partie de la jeunesse chinoise refuse de rentrer dans la course aux promotions et entend profiter d’une vie simple sans sacrifier sa vie au travail. Cette tendance se traduit notamment par ce qu’on pourrait qualifier de tenue décontractée au boulot, certains allant jusqu’à se rendre au bureau en pyjama.

De notre correspondant à Pékin avec Chi Xiangyuan du bureau de RFI à Pékin

On connaissait le « Casual Friday », le « vendredi décontracté », comme disent les Anglais. Sauf que là, c'est tous les jours, et ça donne même lieu à un concours de selfie sur les réseaux sociaux. Notamment sur Xiaohongshu, l’Instagram chinois, où l’on se prend en photo au boulot, dans des tenues décontractées, voire négligées. Fini les tailleurs et costumes cravates : avec leur veste de pyjama enfilée sur un sweat capuche, certains ont l’air de sortir du lit.

Style « mendiant chic »

Des hauts, mais aussi des bas de pyjamas associés à une veste de survêtement. Le tout est souvent dépareillé. Ce n’est pas forcément de bon goût – le combo chaussettes orange et sandales fait fureur par exemple –, mais le style « mendiant chic » donne lieu à un véritable défilé de mode sur les réseaux sociaux. Le mois dernier, une internaute répondant au pseudo « Kendou S », s’est ainsi photographiée sur Douyin – la version chinoise de TikTok –, en robe et pull marron, sur un bas de pyjama avec des mitaines trouées.

Refus du « 996 »


Lire la suite sur RFI