Chine. Quand “l’esprit” de l’épouse de Xi Jinping devient objet d’étude

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En s’emparant d’une lettre de félicitations adressée par la première dame de Chine à un campus de Tianjin, le bureau des Affaires étrangères de la ville a très sérieusement inauguré l’étude de “l’esprit de Peng Liyuan”.

Le 26 octobre, l’épouse de Xi Jinping a envoyé une lettre de félicitations pour l’inauguration du campus de la célèbre école américaine de musique Juilliard School à Tianjin. Peng Liyuan, chanteuse de profession, y souhaite que la Chine et les États-Unis mènent des échanges culturels approfondis, promeuvent une compréhension mutuelle et donnent un élan à l’amitié entre les deux peuples.

À lire aussi: Chine - États-Unis. Xi et Biden, deux présidents que tout oppose, capables de se parler sans s’entretuer

Aussitôt, les autorités de la ville de Tianjin ont renchéri en flattant la première dame.

“Afin d’étudier en profondeur l’esprit de la lettre de félicitations de la professeure Peng Liyuan, d’innover et d’œuvrer au mieux dans le cadre de la collaboration de Tianjin avec les États-Unis”, le bureau des Affaires étrangères de Tianjin a ainsi organisé deux séminaires, les 11 et 12 novembre, pour “étudier l’esprit de Peng Liyuan”, a annoncé le 13 novembre le compte officiel de ce dernier sur WeChat. D’après le journal singapourien Lianhe Zaobao, c’est “la première fois que l’expression ‘étudier l’esprit de Peng Liyuan’ apparaît dans un contexte officiel local”. La formule “étudier l’esprit” est généralement utilisée en Chine concernant la pensée ou les actes d’un grand dirigeant.

Le charisme de Peng Liyuan comme argument diplomatique

Le bureau des Affaires étrangères de Tianjin, mégalopole à 150 kilomètres au sud-est de Pékin, n’a pas raté cette occasion de se faire remarquer. Son directeur, Luan Jianzhang, a souligné que,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles