Il achète 106 menus KFC pour compléter sa collection de jouets

·3 min de lecture
Une collection de jouets offerts par KFC inquiète les autorités chinoises - Getty Images (Getty Images)

Une gamme de figurines offertes par la filiale chinoise de la chaîne KFC a déclenché une véritable passion chez une partie des consommateurs du pays. Un homme est allé jusqu’à acheter 106 menus pour compléter sa collection.

La passion de la collection peut parfois mener très loin. Un Chinois a ainsi dépensé 10.500 yuans (soit environ 1 450 euros) pour acheter un total de 106 menus KFC et obtenir l’ensemble des jouets offerts par l’enseigne, rapporte le journal belge Metro, relayant de Shanghai Eye. Il n’est toutefois pas le seul à avoir fait des excès pour obtenir ces petits personnages de la marque Pop Mart, qui ont généré une mania suffisante pour alerter les autorités du pays.

Organisée à l’occasion des 35 ans de présence de l’enseigne de poulet frit sur le marché asiatique, cette campagne de marketing n’a rien de bien original. Pour l’achat d’un Bucket format familial, le consommateur reçoit l’un des sept jouets de la série. Mais c’est la nature de ces derniers qui a fait toute la différence. Particulièrement mignonnes et inspirées de l’univers de la marque, ces poupées ont aussi le bon goût d’être exclusives. Elles ont donc de quoi séduire les passionnés de mignonneries, les collectionneurs avertis et les spéculateurs du monde du jouet.

Inquiétude des autorités

En plus de l’histoire de cet homme ayant acheté 106 menus, plusieurs comportement consommatoires ont inquiété les autorités chinoises. Certains clients de KFC ont ainsi payé d’autres personnes pour qu’elles mangent des menus à leur place à condition qu’elles leur donnent le jouet. D’autres encore ont purement et simplement jeté des menus entiers à la poubelle après avoir récupéré leurs petits graals de plastique. Au total, 85% des 260 000 jouets mis sur le marché ont été vendus en quelques jours.

Face à ces pratiques de consommation contestables, la très officielle association des consommateurs chinois a tiré la sonnette d’alarme. Cette dernière estime en effet que “KFC a incité les gens à faire des achats irrationnels” et accuse la marque d’aller à l’encontre des bonnes pratiques commerciales et de l’esprit de la loi. Des accusations qui, malgré l'inacceptable gaspillage de nourriture imputable aux consommateurs, peuvent sembler excessive face à une campagne marketing aussi classique.

Une marché secondaire

Certains consommateurs chinois ayant récupéré certaines poupées n’ont pas attendu pour surfer sur la vague de la collectionnite aigüe. Le set des six personnages classiques se revend déjà autour de 768 yuans, soit plus de 105 euros. Quant au personnage caché, plus rare et donc plus difficile à obtenir, il est vendu à 799 yuans, soit presque 110 euros. Près de huit fois plus cher que le prix du menu Bucket format familial dans lequel se trouvent les petits personnages.

Ce contenu peut également vous intéresser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles