Chine : une championne de tennis accuse de viol un ancien ministre… et disparaît

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Peng Shuai n'a plus donné de nouvelles depuis un témoignage posté sur le Twitter chinois, le 4 novembre dernier, et immédiatement censuré.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Peng Shuai n'a plus donné de nouvelles depuis un témoignage posté le 4 novembre sur le Twitter chinois et immédiatement censuré.

Le témoignage ne sera resté sur Weibo le Twitter chinois qu'une vingtaine de minutes. Depuis, rapporte Le Monde, la publication de Peng Shuai a été supprimée, les commentaires interdits sous ses posts, le sujet banni de l'Internet chinois et la joueuse de 35 ans n'a plus donné aucune nouvelle. Un long silence qui inquiète les défenseurs des droits des femmes en Chine et dans le reste du monde.

Dans le récit qu'elle a publié sur Weibo, Peng Shuai accusait l'ancien vice-premier ministre chinois Zhang Gaoli (75 ans) de l'avoir violée en 2018. L'homme est membre du comité permanent du bureau politique du Parti communiste chinois jusqu'en 2018, ce qui faisait de lui un des sept hommes les plus puissants de Chine.

« J'avais très peur »

Le témoignage de Peng Shuai remonte à il y a sept ans, l'année de sa victoire en double à Roland-Garros et quelque temps avant que Zhang Gaoli n'atteigne ce rang dans l'administration chinoise. À l'époque, l'homme d'État a une première relation sexuelle, semble-t-il consentie avec la joueuse de tennis. Rien ne se passe pendant plusieurs années. En 2018, Zhang Gaoli contacte Peng Shuai et l'invite à venir jouer au tennis à son domicile.

C'est après cet échange sur terre battue que le viol aurait eu lieu : dans sa chambre, Zhang Gaoli insiste pour avoir une relation sexuelle avec Peng Shuai. « J'avais très peur. Cette après-midi-là, j'ai d'abord refusé. Je n'arrêtais pas [...] Lire la suite

VIDÉO - Isabelle Morini-Bosc victime d'un viol : son témoignage émouvant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles