En Chine, 50% des véhicules vendus seront des voitures "propres" d'ici 2035

·1 min de lecture
EN CHINE, 50% DES VÉHICULES VENDUS SERONT DES VOITURES "PROPRES" D'ICI 2035
EN CHINE, 50% DES VÉHICULES VENDUS SERONT DES VOITURES "PROPRES" D'ICI 2035

SHANGHAI (Reuters) - Les ventes de véhicules à énergie nouvelle (VEN) en Chine, le premier marché automobile mondial, représenteront 20% des ventes totales de voitures d'ici 2025 et 50% d'ici 2035, alors qu'elles ne représentent aujourd'hui que 5%, a déclaré mardi la China Society of Automotive Engineers (China-SAE).

L'association prévoit aussi qu'en 2035, les ventes de ces véhicules dits "propres" seront à 95% des véhicules électriques à batterie, tandis que les véhicules hybrides constitueront le reste.

Selon Li Jun, président de China-SAE, les émissions de dioxyde de carbone provenant de l'industrie automobile chinoise devraient atteindre leur pic vers 2028, pour ensuite baisser de 20% d'ici 2035.

En septembre, le président chinois Xi Jinping s'est engagé à rendre le pays neutre en termes d'émissions de carbone d'ici 2060.

Les VEN incluent les véhicules électriques à batterie, les hybrides rechargeables ainsi que ceux fonctionnant à l'hydrogène. En Chine, 1,1 million de ces véhicules seront vendus cette année selon les industriels.

D'après Li Jun, les seuls véhicules à hydrogène en Chine devraient représenter autour d'un million de voitures entre 2030 et 2035.

(Yilei Sun and Brenda Goh, version française Olivier Cherfan, édité par Blandine Hénault)