Publicité

Chili : marcher en mémoire des milliers de victimes de la dictature de Pinochet

Des incidents se sont produits dimanche à Santiago entre police et manifestants lors d'une marche en mémoire des victimes de la dictature d'Augusto Pinochet, à l'occasion des 50 ans du coup d'État ayant porté le général chilien au pouvoir.

5 000 personnes ont défilé dans le calme, mais plusieurs heurts ont éclaté près du palais de la Moneda. Six policiers ont été blessés et 11 personnes arrêtées selon le gouvernement.

Le président de gauche Gabriel Boric s'était brièvement joint au cortège de plusieurs milliers de personnes, 5 000 selon le gouvernement. Il est le premier dirigeant du Chili à participer à une telle marche depuis la fin de la dictature en 1990.