Publicité

Chili: le mémorial de l'Estadio Nacional endommagé après de violents affrontements en Supercoupe

Fidèles à leur réputation belliqueuse, les membres de la Garra Blanca, groupe de supporters du Colo Colo, club le plus populaire du pays, ont embrasé l'Estadio Nacional ational de Santiago dimanche, le jour de sa réouverture au jeu (le stade était fermé depuis plusieurs mois pour être rénové en vue des Jeux panaméricains), à l’occasion de la Supercoupe du Chili. Le Colo Colo menait 2-0 à la pause quand les premiers incidents ont éclaté. Des membres de la Garra Blanca se sont opposés aux forces de l’ordre qui s’étaient introduites dans l’enceinte afin de procéder au retrait d’une banderole hostile à l’ancien président du Chili Sebastian Pinera, mort le mardi 6 février dans un accident d’hélicoptère, rapporte La Tercera.

Les affrontements ont retardé la reprise du jeu mais tout semblait revenir à la normale en seconde période, jusqu’à ce que la situation s’envenime à nouveau à douze minutes de la fin du temps réglementaire. Des supporters ont alors escaladé les barrières de sécurité pour aller au contact des forces de l’ordre, jetant des projectiles sur les groupes chargés d’assurer la sécurité dans le stade. Des sièges ont également été incendiés, moment choisi par l’arbitre José Cabero pour interrompre définitivement la rencontre. Le désordre provoqué par les supporters a entraîné la destruction partielle du mémorial aux victimes de la dictature de Pinochet, installé là où des milliers de personnes ont été détenues, subissant la torture et trouvant la mort sous le joug du dictateur, après le coup d’état du 11 septembre 1973.

Le porte-parole du gouvernement chilien a indiqué lundi que quinze personnes avaient été arrêtées, dont quatre ont fini par être libérées, dans le cadre des incidents. Un supporter aurait été grièvement blessé. Arturo Vidal, qui a essayé de parlementer avec les fauteurs de troubles, disputait son premier match sous ses nouvelles couleurs, un moment qui restera pour lui inoubliable. L’ANFP, qui organisait la rencontre, a annoncé que les minutes restantes du match se joueraient à une date et un lieu à définir prochainement.

Article original publié sur RMC Sport