Publicité

Chili : le désert de l'Atacama est en fleurs, et pour une fois, ce n’est pas normal

Le désert d'Atacama, dans le nord du Chili, est réputé l'un des plus secs au monde. Et pourtant, tous les six à huit ans, le sol se couvre de fleurs mauves et jaunes lors de l’arrivée du printemps austral. Un phénomène possible grâce à "El Niño", un courant côtier chaud en provenance du Pérou et de l’Équateur. Il entraîne de petites précipitations de pluie permettant la germination des graines enfouies dans le sable et la floraison.

Cette année, la naissance de ces fleurs est inhabituelle, comme l’informe GEO. En 2022, la région a été traversée par un épisode "La Niña", la phase froide du cycle, indique The Guardian. Selon les scientifiques, le phénomène pourrait durer jusqu'à la fin du mois de novembre. “Le désert est menacé par le changement climatique, et l'exploitation minière en particulier. Il est impératif que nous protégions tout cela, pas seulement les fleurs”, a expliqué au média britannique, Cristina Dorador, microbiologiste à Antofagasta, dans le nord du Chili. "Tous les systèmes biologiques extrêmes (dont les déserts, ndlr) sont sur le point de survivre - c'est pourquoi il est si important de les protéger", a confirmé le Dr Cristian Atala, professeur chilien à l'Institut de biologie de l'Université catholique de Valparaíso. Le réchauffement climatique pourrait entraîner la mort des graines présentes dans le sol. "La moindre poussée et ces cycles sont perdus à jamais car ils sont plus sensibles que la plupart", a-t-il ajouté.

Suite à cet événement, le président du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quelle est la durée de vie des déchets nucléaires ?
COP 27 : quels sont les enjeux de la nouvelle conférence pour le climat ?
Nouveau Ça M’intéresse : le sommaire du mois de novembre
Les baleines bleues mangeraient jusqu'à 10 millions de morceaux de microplastiques par jour
La Californie autorise le compost humain après la mort