Publicité

“Chicken Nugget”, une série sud-coréenne délicieusement “bizarre”

Première étrangeté : le titre de cette série sud-coréenne. Chicken Nugget évoque des morceaux de poulet pané, alors qu’il est question à l’écran de dakgangjeong, des boulettes de poulet frit et nappé de sauce sucrée-salée.

Deuxième étrangeté : l’intrigue. C’est l’histoire d’une jeune femme, Min-ah (Kim Yoo-jung), qui est mystérieusement transformée en dakgangjeong. “Oui, vous avez bien lu”, prend soin de préciser le South China Morning Post à ce stade du résumé. Le père de l’infortunée bouchée de poulet, Seon-man (Ryu Seung-ryong), et son amoureux non déclaré, Go Baek-joong (Ahn Jae-hong), se lancent dans une série d’aventures pour lui redonner forme humaine.

Génial ou ridicule ?

Livrée en 10 épisodes, le 15 mars, Chicken Nugget est “sans doute le programme le plus bizarre que l’on puisse regarder en ce moment”, relève le quotidien britannique The Guardian.

“À l’étranger, la série suscite des réactions variées”, constate en écho The Korea Times.

“Certains trouvent l’intrigue hilarante et rafraîchissante, d’autres extravagante et complètement ridicule.”

En Corée du Sud, les critiques sont tout aussi déboussolés par cette série sans prétention, écrit Hankyoreh, un quotidien de Séoul. Il cite un commentaire de Jung Deok-Hyun, grand nom du journalisme culturel dans le pays : Chicken Nugget offre une expérience littéralement inédite. L’humour déployé est tellement particulier qu’il plaira aux spectateurs qui parviendront à s’immerger dans la série, mais d’autres n’y verront qu’absurdité.”

Comme l’explique The Korea Herald, Chicken Nugget est l’adaptation d’un webtoon éponyme, soit une bande dessinée conçue pour être lue sur smartphone, en faisant défiler l’écran de haut en bas. Signée Park Ji-dok et diffusée sur la plateforme sud-coréenne Naver entre 2019 et 2020, la BD a connu un tel succès qu’elle a déjà été “traduite en indonésien, en thaï et en caractères chinois simplifiés”, rappelle encore le quotidien anglophone. Elle reste inédite en français, en revanche.

“Étonnamment émouvant”

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :