Des chercheurs réussissent à dévier la foudre grâce à un paratonnerre laser

AIAC Interactive Agency

Produit par temps d'orage, la foudre généralement offre un spectacle d'une beauté saisissante, avec ces flashs de lumières et ces explosions sonores impressionnantes. Mais quand elle s'énerve, Dame nature ne fait pas dans la demi-mesure. Rien qu'en France, plus de 450.000 impacts de foudre au sol sont détectés par Météo-France, provoquant des incendies, des dégâts matériels voire des accidents mortels, une trentaine chaque année environ. D’où l’importance de mieux comprendre comment frappe la foudre et de parvenir à dévier sa trajectoire, ce qu'est parvenu à faire un consortium européen comprenant l'Université de Genève (UNIGE), l'École polytechnique de Paris, l'EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne) et la filiale TRUMPF scientific lasers, basée à Munich.

Depuis 1972 et son invention par l'Américain Benjamin Franklin, le moyen le plus efficace de protéger un bâtiment des effets de la foudre reste le paratonnerre, reconnaissable pour son mât conducteur métallique et pointu. L'Empire State Building, par exemple, foudroyé plus de 20 ans par an, est protégé par ce système, doublé d'un parafoudre. Mais ce dispositif aérien à ses limites. "La hauteur des mâts n’étant pas extensible à l’infini, ce système n’est pas optimal pour protéger des sites sensibles occupant un large territoire, tels qu’un aéroport, un parc éolien ou une centrale nucléaire", révèle un communiqué de l'université de Genève. C'est pourquoi des chercheurs européens travaillent sur une solution alternative, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment connecter son téléphone à la télévision ?
La NASA annonce la découverte d'une planète potentiellement habitable
Eau, énergies, climat : quand la nature inspire les chercheurs
De la poussière de Lune ramenée sur Terre contiendrait de l'eau issue de vent solaire
Autisme : une start-up développe un dépistage via un prélèvement capillaire