Publicité

Des chercheurs découvrent une nouvelle "super-Terre" qui orbite dans la zone habitable de son étoile

Une nouvelle "super-Terre", qui gravite dans la zone habitable autour de son étoile, a été découverte par une équipe de chercheurs internationale, a rapporté la Nasa, fin janvier, sur son site internet.

L'équipe à l'origine des recherches, menée par la scientifique anglaise Georgina Dransfield, de l'université de Birmingham, a publié ses résultats au sein de la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, spécialisée dans les domaines de l'astronomie et de l'astrophysique.

Baptisée TOI-715 b, cette super-Terre est 1,5 fois plus grande que la Terre et se trouve à 137 années-lumière de notre planète. Elle gravite autour d'une naine rouge, une étoile petite et rougeâtre, dans sa zone habitable. C'est-à-dire qu'elle se trouve à la distance nécessaire pour que de l'eau puisse se former à sa surface.

Une révolution de 19 jours

Il semblerait que TOI-715 b soit une planète de type rocheuse. Ce qui signifie qu'elle gravite de manière beaucoup plus proche de son étoile. Mais cela n'est pas dangereux car l'astre en question est une naine rouge, qui se trouve être plus petite et moins chaude, explique la Nasa. En gravitant de manière plus proche, elle tourne également beaucoup plus vite autour de son étoile. Elle réalise sa révolution en 19 jours, contre 365,25 jours pour la Terre.

On ne sait pas encore si la "super-Terre" est réellement habitable et contient de la vapeur d'eau dans son atmosphère - ou si elle a tout simplement une atmosphère. Mais elle rejoint néanmoins la liste des planètes qui intéressent le monde scientifique.

Article original publié sur BFMTV.com