Publicité

Le chef de Wagner se rêve en "président de l'Ukraine" devant la ville encerclée de Bakhmout

Evguéni Prigojine dit vouloir se présenter à l'élection présidentielle ukrainienne en 2024. L'homme d'affaire russe, qui a signé plusieurs succès sur le terrain, affirme que ses troupes progressent à Bakhmout.

Un chef de guerre aux ambitions qui ne faiblissent pas. Le patron du groupe paramilitaire russe Wagner, Evguéni Prigojine, a déclaré vouloir devenir "président" de l'Ukraine, dans une vidéo postée samedi sur les réseaux sociaux par le service de presse de son entreprise Concord.

"J'ai une ambition politique : j'ai décidé de me présenter en 2024 à l’élection présidentielle ukrainienne", annonce-t-il en tenue paramilitaire, lors d'un déplacement sur le front.

L'ancien homme de main du Kremlin ne cache pas sa volonté d'affronter l'actuel président ukrainien Volodymyr Zelensky, ainsi que son prédécesseur Petro Porochenko. "Je me présenterai à ce poste contre (eux)", assure celui qui a signé plusieurs succès militaires pour Moscou.

Prigojine revendique une avancée près de Bakhmout

Evguéni Prigojine était samedi sur le terrain, auprès de ses hommes, affirmant dans la vidéo se trouver près de Bakhmout, dans l'est de l'Ukraine, signe d'une possible avancée de ses hommes.

"C'est le bâtiment de l'administration municipale, le centre administratif de la ville", assure-t-il, en pointant du doigt un édifice. "C'est à 1,2 kilomètre", affirme-t-il concernant Bakhmout.

Ces propos sont pour le moment invérifiables de source indépendante. La bataille de Bakhmout est la plus longue depuis le début du conflit entre Kiev et Moscou. Les deux camps en ont fait une cible à haute valeur symbolique.

Les Russes essaient depuis plusieurs semaines d'encercler Bakhmout et ont réussi à couper plusieurs routes importantes pour le ravitaillement des soldats ukrainiens.

Critique envers sa hiérarchie

"Si je gagne l’élection au poste de président de l’Ukraine, tout ira bien les gars. Les munitions ne seront plus nécessaires", affirme-t-il encore dans la vidéo.

Entré dans la lumière avec le début de l'offensive russe en Ukraine, le patron de Wagner, n'hésite plus depuis quelques mois à critiquer ouvertement sa hiérarchie militaire.

Dans la vidéo, il s'en prend une fois de plus publiquement au ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, et au chef d'état-major, Valéri Guerassimov, les qualifiant, de manière ironique, de "chefs militaires exceptionnels".

Personnage sulfureux, Evguéni Prigojine est à la fois homme d'affaires, patron d'une chaîne de restauration ou encore ancien détenu condamné pour des faits de vol et de banditisme.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Ukraine : les Russes proches du centre de Bakhmout, selon le patron de Wagner