Le chef de la police de Mexico réchappe à une tentative d'assassinat

LE CHEF DE LA POLICE DE MEXICO RÉCHAPPE À UNE TENTATIVE D'ASSASSINAT

MEXICO (Reuters) - Le chef de la sécurité publique de Mexico a été blessé lors d'une tentative d'assassinat perpetrée tôt vendredi dans un quartier huppé de la capitale mais il est hors de danger, a annoncé la maire de la ville Claudia Sheinbaum.

Selon un autre responsable de la mairie, Omar Garcia Harfuch a été blessé par balles à trois endroits et deux de ses gardes du corps ont été tués lors de cette attaque qui s'est produite vers 6h30. Une troisième personne, une femme qui se rendait apparemment à son travail, a également péri dans la fusillade.

Le chef de la police de la capitale mexicaine a réagi sur Twitter quelques heures plus tard, de son lit d'hôpital, en imputant la responsabilité de l'attaque au cartel de Jalisco Nouvelle Génération (CJNG).

Dans la matinée, les habitants du quartier de Lomas de Chapultepec, où vit une population aisée et qui abrite les résidences des ambassadeurs étrangers, avaient fait état de tirs nourris pendant plusieurs minutes.

Des images de caméras de surveillance diffusées par la télévision mexicaine ont montré un groupe d'hommes lourdement armés à bord d'un SUV et d'une camionnette, dont la porte arrière était ouverte, bloquant la rue et ouvrant le feu sur le véhicule blindé de Garcia.

Les tireurs ont pris la fuite mais la procureure générale de Mexico a annoncé l'arrestation de 12 suspects.

Dirigé par un ancien policier et basé dans l'Etat de Jalisco (ouest), le CNJG est jugé responsable d'une forte recrudescence des violences liées aux narcotrafiquants au Mexique.


(Paulo Prada, Raul Cortes and Dave Graham, version française Marine Pennetier et Jean-Stéphane Brosse)