Publicité

ChatGPT génère un faux article scientifique… plutôt convaincant

L'ensemble du processus de création d'article a pris environ une heure, sans aucune formation particulière de l'utilisateur humain.  - Credit:Martin ROCHE / OUEST-FRANCE / MAXPPP / PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
L'ensemble du processus de création d'article a pris environ une heure, sans aucune formation particulière de l'utilisateur humain. - Credit:Martin ROCHE / OUEST-FRANCE / MAXPPP / PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

L'intelligence artificielle est partout, la boîte de Pandore a été ouverte. En médecine, elle peut offrir une aide précieuse au praticien. Par exemple, une récente étude a mis en lumière de quelle manière elle permettait de prédire les risques de propagation d'un cancer du sein agressif. Autre avancée, un modèle d'intelligence artificielle, utilisé en complément de l'échocardiographie, permet un meilleur diagnostic des cardiopathies valvulaires.

Des reportages, des œuvres d'art, des recettes, etc. De nombreux contenus ont déjà été réalisés grâce à ChatGPT. Le Journal of Medical Internet Research a publié une nouvelle étude montrant qu'il était également possible de créer de toutes pièces des articles scientifiques frauduleux, très ressemblants à des originaux.

À LIRE AUSSIPuce dans le cerveau : quand la réalité se joue de la fiction

En République tchèque, le docteur Martin Májovský et ses collègues ont étudié les capacités de l'intelligence artificielle à créer des articles médicaux de haute qualité, dans le domaine de la neurochirurgie. Tout au long de la rédaction, les questions ont été affinées afin d'améliorer la qualité du rendu. « L'article généré par l'IA comprenait des sections standards telles que l'introduction, le matériel et les méthodes, les résultats et la discussion, ainsi qu'une fiche technique. Il se composait de 1992 mots et 17 citations, et l'ensemble du processus de création d'article a pris environ une heure, sans aucune formation particu [...] Lire la suite