Publicité

Mon chat peut-il devenir végan ? La chronique de la vétérinaire Laetitia Barlerin

À l'état sauvage, le chat est un prédateur de petites proies. Son régime est celui d'un carnivore strict, c'est-à-dire riche en protéines et censé contenir des ingrédients d'origine animale. En effet, l'alimentation végétale ne peut pas fournir (ou en trop faible quantité) certains nutriments essentiels au chat, comme la taurine, l'arginine et l'acide arachidonique, que recèlent la viande et le poisson.

Quant aux apports vitaminiques, les félins ne peuvent utiliser que les vitamines A et D issues de tissus animaux.

Quid des croquettes vegan ?

Un chat que l'on nourrit avec des végétaux est de fait multicarencé, ce qui aura à long terme (comptez plusieurs mois) de graves conséquences sur sa santé, comme des troubles cardiaques et une cécité.

Les aliments industriels dits végans sont, de l'avis des vétérinaires, à éviter. Outre les risques de carence, ils font souvent appel à des acides aminés de synthèse, de très nombreux additifs, dont de la vitamine D, dérivée de la lanoline de mouton ! Pas très végan ni naturel… Votre chat mérite mieux.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi