Chat GPT, l’IA au service de la triche et de l’arnaque

© DR ​

En quelques semaines, Chat GPT est devenue une star des réseaux sociaux. Cet «agent conversationnel» développé par OpenAI est mis à toutes les sauces par les utilisateurs : il répond aux demandes les plus absurdes avec un flegme imperturbable et est capable d’écrire un article, un poème, un discours ou une chanson sur tous les thèmes et dans tous les styles.

À lire aussi L’intelligence artificielle devient de plus en plus incompréhensible

Le résultat est en général indiscernable d’un travail sérieux effectué par un être humain. Mais, passée l’excitation de découvrir un gadget aux compétences illimitées, certains y voient désormais des applications très concrètes : c’est ce qu’a pu constater un enseignant en handicapologie à la faculté de Lyon, rapporte le Progrès. Stéphane Bonvallet avait laissé trois semaines à ses étudiants pour plancher sur le sujet suivant : «Définir les grands traits de l’approche médicale du handicap en Europe.»

Or, sur la moitié des 14 copies rendues, le professeur a remarqué des points communs troublants : «On y retrouvait les mêmes constructions grammaticales. Le raisonnement était mené dans le même ordre, avec les mêmes qualités et les mêmes défauts. Enfin, elles étaient toutes illustrées par un exemple personnel, relatif à une grand-mère ou un grand-père… » explique-t-il au Progrès. Il ne s’agissait pas d’un banal copier/coller de Wikipedia mais bien d’un nouveau genre de triche.

Après une brève enquête, le professeur a décou...


Lire la suite sur ParisMatch