Publicité

Chat de gauche, chien de droite : ce que nos animaux disent de notre vote

Une enquête Cluster17 pour "Le Point" révèle les rapports qu’entretiennent les Français avec leurs animaux en fonction de leur orientation politique.

Lors de la campagne présidentielle de 2017. - Credit:Joël Saget/AFP

Et si les rapports qu'on avait avec nos animaux de compagnie en disaient long sur nos orientations politiques ? C'est une question qui se pose à la lecture du dernier sondage de Cluster17 pour Le Point. Quelque 54 % des Français possèdent un animal de compagnie. Bien que toutes les classes d'âge et milieux sociaux soient concernés, ce sont les ouvriers, les non-diplômés, les personnes en couple et les habitants de petites communes qui sont les plus nombreux à posséder un animal.

Politiquement, « le rapport aux animaux de compagnie est transversal », affirme Stéphane Fournier, directeur de l'étude Cluster17. Le fait de posséder un animal est une expérience autant partagée par la droite que par la gauche. Du côté des électeurs de droite, ils sont 65 % chez Marine Le Pen, 43 % chez Éric Zemmour et 45 % chez Valérie Pécresse à déclarer être propriétaires d'animaux. À gauche, c'est 59 % des électeurs de Yannick Jadot et 50 % des partisans de Jean-Luc Mélenchon qui affirment avoir un animal de compagnie.

Conditions de vie

Le chat, animal de compagnie préféré des Français, semble être aussi le favori des votants de gauche. C'est ce que témoignent les chiffres du sondage. Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon sont 72 % à déclarer avoir un chat contre 17 % pour un chien. Idem pour les électeurs de Yannick Jadot qui sont 64 % à posséder un chat contre seulement 31 % à avoir un chien.

Pour les électeurs de droite, la tendance ne s'inverse pas vraiment. On retrouve égaleme [...] Lire la suite

VIDÉO - Alexandre Vincendet : "C’est interdit par la loi française. Pourtant, 71% des Français qui ont un animal de compagnie souhaiteraient pouvoir se faire enterrer avec eux"