Publicité

Les chasseurs à l'aigle nomades perpétuent la tradition

Les illustres rapaces sont comme des membres de la famille. Des groupes de chasseurs nomades mongols ont été immortalisés avec leurs aigles, avant leur migration. Ces photos ont été capturées par Hirak Bhattacharjee, lors d'une visite en Mongolie. L'Australien de 45 ans a raconté la genèse de son magnifique reportage photographique : « Je visitais la province de Bayan Ulgii, dans l'ouest de la Mongolie.

À lire aussi Mongolie : les damnés de la steppe

Dans cette province, il y a environ 250 familles qui vivent ce mode de vie nomade de chasseur à l'aigle ». « Ils migrent 3 fois par an, en été, en automne et en hiver. J'ai été témoin de leur migration hivernale. C'est une pratique traditionnelle pour les nomades et nous, en tant que touristes, avons eu la chance de leur rendre visite avec un guide. J'ai voyagé avec une de ces familles pendant environ quatre jours et j'ai adoré leur gentillesse et la chaleur de leur accueil. »

À lire aussi « Si seulement je pouvais hiberner » : ne manquez pas notre coup de cœur cinéma


Retrouvez cet article sur ParisMatch