Charlie Hebdo, Nabilla choquée, s'insurge contre la caricature d'Erdogan

·1 min de lecture

Décidément, la dernière Une de Charlie Hebdo fait beaucoup réagir. Mercredi 28 octobre 2020, le journal satirique a caricaturé le président turc, Erdogan, avec un slip, une bière à la main, dévoilant les fesses nues d'une femme voilée et s'écriant "Ouuuuh le Prophète". Le titre : "Erdogan, dans le privé, il est très drôle", accompagnant l'image. Si c'est lui qui a été choisi pour cette Une, c'est parce qu'il a vivement critiqué Emmanuel Macron qui a apporté son soutien à la liberté d'expression et a assuré que les caricatures ne seraient jamais interdites en France. Seulement, pour l'ancienne star de la télé-réalité, Nabilla, les dessinateurs de Charlie Hebdo ont été beaucoup trop loin. Elle a décidé de pousser un coup de gueule sur ses réseaux sociaux pour faire part de son indignation. "Franchement ça sert à quoi de faire ça ???", a-t-elle écrit en relayant la Une du média satirique.

Pour appuyer ses propos, la maman du petit Milann n'a pas hésité à partager des témoignages des personnes du même avis qu'elle. "Je suis chrétienne. Mais j'ai jamais vu un aussi grand manque de respect. Si ça c'est la liberté d'expression, j'ai bien honte de mon pays", peut-on lire sur le message relayé sur Twitter. Tellement choquée, Nabilla a été fouiller pour retrouver d'ancienne Une de Charlie Hebdo, et en a partagé une autre qui, une nouvelle fois, va beaucoup trop loin pour elle. Il s'agit de celle mettant en scène la mort d'Aylan, le petit (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Leanza Cornett, ex-Miss America, est morte à 49 ans
Phil Collins en fauteuil roulant : inquiétude autour de l'état de santé du chanteur
Emile Louis : Gérard Jugnot s'explique sur un passage sulfureux de son livre
François Berléand : comment il a failli devenir fou à 11 ans à cause de ses parents
Adele métamorphosée : retour sur son incroyable transformation physique