Publicité

Charles et Kate atteints d'un cancer: comment la monarchie britannique s'adapte

Le roi Charles III et la princesse Kate, l'épouse de l'héritier du trône britannique, sont tous deux atteints d'un cancer et donc en retrait forcé des activités publiques de la famille royale. Voici comment la monarchie britannique s'adapte à cette situation inédite.

Ce vide est d'autant plus visible que les princes Andrew et Harry sont sur la touche. Harry, fils cadet du roi Charles III, et son épouse Meghan ont rompu avec la famille royale et sont partis s'installer aux Etats-Unis en 2020.

Andrew, frère de Charles III, est en retrait de la monarchie en raison de ses liens avec le défunt financier américain Jeffrey Epstein et d'accusations d'agressions sexuelles soldées par un accord financier.

Charles III continue de travailler

Âgé de 75 ans, le roi, arrivé sur le trône en septembre 2022, a été diagnostiqué d'un cancer début février.

Les fonctions du monarque britannique sont essentiellement protocolaires. Mais il doit pouvoir promulguer les lois, nommer un Premier ministre, ouvrir les sessions parlementaires notamment. Il a aussi des fonctions diplomatiques.

Après l'annonce de son cancer, Charles III a annulé tout engagement officiel public, mais il continue de remplir certaines fonctions officielles, comme des entretiens avec le Premier ministre et des diplomates étrangers, en personne ou en visioconférence.

Selon la presse britannique, le roi continue de recevoir sa fameuse "boîte rouge" tous les matins avec des documents officiels, et de tenir des réunions avec ses conseillers.

Charles III est chef d'Etat du Royaume-Uni mais aussi de 14 autres pays du Commonwealth.

Le 11 mars, dans un discours pré-enregistré et diffusé à l'occasion du 75e anniversaire du Commonwealth, où le roi a semblé plus fatigué que d'habitude, il a promis de continuer à servir les citoyens des pays du Commonwealth "au mieux de ses capacités".

Kate en retrait

La très populaire princesse de Galles, épouse de William, est un atout majeur de la monarchie britannique. Elle est particulièrement active sur le thème de la petite enfance. Jusqu'en janvier, chacune de ses sorties publiques donnait lieu à une vaste couverture médiatique.

Le 17 janvier, quand le palais de Kensington a annoncé qu'elle avait subi une lourde opération abdominale, il a indiqué qu'elle ne reprendrait probablement pas ses fonctions officielles avant Pâques.

Mais en raison de son cancer, le palais de Kensington a indiqué qu'elle reprendrait ses fonctions officielles "dès que son équipe médicale l'y autorisera".

"J'ai hâte de reprendre (mon travail) quand je pourrai, mais je dois à présent avant tout me concentrer sur ma complète guérison", a dit la princesse de 42 ans dans sa vidéo.

William a allégé son emploi du temps

En l'absence du roi, la pression monte logiquement sur son héritier. Mais dès janvier, William a allégé son emploi du temps en raison de l'opération subie par son épouse, et afin de s'occuper de leurs trois jeunes enfants.

Selon l'agence PA, il va toutefois continuer de travailler pendant le traitement de son épouse. Cette semaine, il s'est ainsi rendu dans le nord de l'Angleterre pour son projet d'aide aux sans-abri.

William, 41 ans, s'est également montré très présent sur la guerre à Gaza. Fin février, il a appelé à la "fin des combats le plus vite possible", s'éloignant de la réserve que s'impose habituellement la famille royale britannique.

Quelques jours plus tard, il a condamné, lors d'une visite dans une synagogue à Londres, l'augmentation des actes de haine à l'encontre des juifs du Royaume-Uni.

Camilla en première ligne

La reine Camilla, 76 ans, se trouve plus que jamais sur le devant de la scène, assumant de nombreux engagements publics au nom de la famille royale en l'absence de son époux.

Elle a de nombreuses activités publiques chaque semaine. Jeudi, elle s'est rendue en Irlande du Nord, où elle a notamment rencontré la nouvelle cheffe du gouvernement local, Michelle O'Neill, ainsi que des poètes.

Au fil de ces visites, Camilla donne des nouvelles de Charles: "Il va très bien", a-t-elle dit jeudi. La sœur de Charles, Anne, est également très active et reçoit l'aide de son frère Edward, le plus jeune des quatre enfants d'Elizabeth II, et son épouse Sophie.

Article original publié sur BFMTV.com