Publicité

Charles III : pourquoi il a peur que son fils Harry le "fasse chanter émotionnellement"

Leur relation serait loin de s’apaiser… Le 8 janvier 2020, le prince Harry et Meghan Markle annoncent prendre leurs distances avec Buckingham. En mars de la même année, le duc et la duchesse de Sussex mettaient alors un terme à leurs obligations envers la famille royale pour mener une existence financièrement indépendante. Installé en Californie, aux États-Unis, le couple n’est revenu que peu de fois au Royaume-Uni et ce, lors d’occasions exceptionnelles, tel que les funérailles du prince Philip, le 17 avril 2021, et celles d’Elizabeth II, le 19 septembre 2022. Si ces derniers attendent des excuses de la famille royale britannique, ils seraient prêts à fêter les fêtes de fin d’année à Sandringham. "Je ne peux pas imaginer que les Sussex refuseraient une invitation à passer du temps avec Sa Majesté. Pour l'instant, il n'y a eu aucune invitation pour les vacances", avait confié une source, tandis qu’un proche avait confié au Times : "Il semble qu'ils soient vraiment en train de redoubler d’efforts dans leur stratégie de réconciliation". Cependant, le prince Harry estimerait qu'il n'est pas prudent d'amener sa femme et ses deux enfants, Archie et Lilibet en Grande-Bretagne pour voir Charles III et le reste de la famille royale sans protection royale armée. Dans son livre rempli de révélations, Omid Scobie a par ailleurs assuré que le prince Harry avait appelé son père après avoir été expulsé de Frogmore Cottage et lui aurait lâché (...)

Lire la suite sur Closer

"Quelqu'un qui dit des mensonges" : accusé de viols, Cauet réagit vivement au témoignage d'une des plaignantes
Camilla Parker-Bowles : la reine rend un hommage scintillant à Elizabeth II
Meurtre d’Odile de Moro Giafferri : pourquoi son fils schizophrène a été soupçonné puis innocenté
Prince William : ce geste passé inaperçu qui signifierait pourtant qu’il est furieux
“Au fin fond de la dépravation humaine” : un terrifiant réseau de pédocriminels démantelé et condamné