Publicité

Charles III et Camilla en visite d'Etat au Kenya fin octobre

Après avoir œuvré à resserrer les liens avec l'Europe, lors de ses deux premières visites d'Etat en Allemagne et en France, le roi Charles effectuera à la fin du mois d'octobre un voyage au Kenya.

Charles III et son épouse Camilla effectueront une visite d'Etat au Kenya du 31 octobre au 3 novembre, le premier voyage du roi dans un pays du commonwealth depuis son couronnement, a annoncé mercredi le palais de Buckingham.

"Le pays dans lequel le règne de la reine Elizabeth II a commencé"

Cette visite, à l'invitation du président kényan William Ruto, sera l'occasion de "célébrer les relations chaleureuses entre les deux pays et le partenariat fort et dynamique qu'ils continuent de forger", a indiqué le palais dans un communiqué.

Elle aura lieu environ un mois et demi après la visite de Charles III et de son épouse en France et alors que le Kenya se prépare à fêter le 60ème anniversaire de son indépendance, proclamée le 12 décembre 1963.

La première visite de Charles III en tant que roi aura lieu "dans le pays dans lequel le règne de la reine Elizabeth II a commencé", en février 1952, souligne le palais. Alors princesse, elle se trouvait en effet au Kenya dans le cadre d'une tournée dans le commonwealth quand son père le roi George VI est décédé.

Pouvoir colonial

Charles et Camilla visiteront les régions de la capitale Nairobi et de Mombasa (sud). Leur programme "reflètera la manière dont le Kenya et le Royaume-Uni travaillent ensemble, notamment pour stimuler la prospérité mutuelle, lutter contre le changement climatique, promouvoir les opportunités pour les jeunes et l'emploi, faire progresser le développement durable et créer une région plus stable et plus sûre", poursuit le palais.

Le roi et la reine y rencontreront notamment le président William Ruto et son épouse, des personnels des Nations unies, des leaders religieux et des jeunes.

La visite sera aussi l'occasion d d'évoquer "les aspects les plus douloureux de l'histoire commune du Royaume-Uni et du Kenya" dans les années précédant l'indépendance, ajoute le palais. Entre 1952 et 1960, plus de 10.000 personnes ont été tuées au Kenya à la suite de la révolte des Mau Mau contre le pouvoir colonial, l'une des répressions les plus sanglantes de l'empire britannique.

Charles III et Camilla visiteront le site où l'indépendance a été déclarée. Il s'agit de la quatrième visite officielle de Charles dans le pays.

C'est aussi au Kenya que le prince William, l'héritier du trône, avait demandé Kate Middleton en mariage en 2010.

Article original publié sur BFMTV.com