Publicité

Charles III atteint d'un cancer : le palais de Buckingham fait une annonce choc

L'état de santé de Charles III n'est pas bon. Le roi est atteint d'un cancer comme l'a dévoilé le palais de Buckingham. Une annonce inattendue après son opération de la prostate.

C'est une annonce choc, le roi Charles III est atteint "d'une forme de cancer" découverte durant son intervention chirurgicale. C'est le palais de Buckingham qui a fait cette terrible annonce au lendemain de sa première apparition après son opération d'une hypertrophie de la prostate dans la même clinique que Kate Middleton, la London Clinic.

Le roi du Royaume-Uni avait quitté lundi l'hôpital londonien le lundi 29 janvier où il avait été admis vendredi pour une opération de la prostate. Pour le moment, peu de détails ont été dévoilés sur la maladie du roi mais le Palais a annoncé qu'il avait déjà commencé ses traitements "réguliers".

Selon la BBC, il ne s'agit pas d'un cancer de la prostate. Face à la maladie, le roi "reste positif quant à son traitement et espère reprendre pleinement ses fonctions publiques dès que possible". En attendant d'être soigné, le souverain va annuler ses prochains engagements.

Dimanche 4 février, Charles III s'était baladé avec la reine Camilla. Lui qui a choisi sa demeure du Norfolk pour sa convalescence, a été aperçu alors qu'il allait à l'église St Mary Magdalene, avec son épouse et le révérend Canon Dr Paul Williams. Une apparition qui avait de quoi rassurer jusqu'à cette terrible annonce.

Pour rappel, le séjour de Charles III à l'hôpital avait été prolongé d'un jour par mesure de précaution. Il était donc sorti le 29 janvier. Le porte-parole de Charles III indiquait pour sa part que "Sa...

Lire la suite


À lire aussi

Charles III atteint d'un cancer : révélations sur ce qu'il a fait dans la plus grande discrétion auprès de William et Harry
Charles III atteint d'un cancer : cette photo de la reine Camilla lourde de sens
Laurie Delhostal, atteinte d'un cancer, fait une grande annonce : "On reste humble face à la récidive mais..."