Publicité

Charles III atteint d’un cancer : ce choix d’Harry qui fait déjà grincer des dents

Pour le prince Harry, c'est à peine arrivé et déjà reparti... Arrivé en urgence à Londres au lendemain de l'annonce du cancer de Charles III, le duc de Sussex n'a pas fait de vieux os dans son pays natal. Un peu plus de 24 heures après avoir débarqué à Clarence House, l'épouse de Meghan Markle a déjà quitté le sol britannique. Il a en effet été aperçu ce 7 février sur le tarmac de l'aéroport d'Heathrow en début d'après-midi. Après un vol de dix heures pour rejoindre Londres de Los Angeles, il fait donc le voyage retour. Un aller-retour express qui va faire grincer des dents. Sans évoquer la conscience écologique du prince Harry, on se demande pourquoi il n'est pas resté plus longtemps sur place. Peut-être parce que Charles III, lui-même, a quitté Londres pour Sandrigham. Mais dans ces cas-là, pourquoi traverser l'Atlantique ? Car après avoir atterri à Londres, le prince Harry n'a fait que croiser son père avant qu'il ne décolle de Buckingham Palace. En effet, père et fils ne se sont entretenus que 45 minutes à Clarence House. Une "brève réunion" où ils ont sûrement évoqué le cancer de Charles III. Et qui a peut-être permis aux deux hommes de s'expliquer au sujet de leur brouille intense. Si Harry quitte si vite l'Angleterre, c'est aussi parce qu'un rendez-vous important l'attend. Le 14 février prochain, il s'envolera au Canada pour rencontrer des athlètes. Avec Meghan Markle, il lancera le compte à rebours des prochains jeux Invictus. (...)

Lire la suite sur Closer

Astrologie 2024 : ce qui attend le signe du Lion en février au travail
Disparition d’Emile au Vernet : la vérité derrière les dernières déclarations du procureur
Moselle : jugé pour le meurtre de sa femme, il commet l’irréparable au lendemain du début de son procès
Cheveux : ces coupes parfaites pour faire oublier les rides
"J’aime surtout Brigitte" : non, Line Renaud n’est pas si proche d’Emmanuel Macron