Publicité

Charlene de Monaco : cette somme à six chiffres qui aurait été versée à son frère avec l’accord d’Albert

Depuis plusieurs jours, le Rocher tremble. Dans une longue enquête, Le Monde a dévoilé les notes secrètes de Claude Palmero. Ancien administrateur des biens du prince Albert II, il a été remercié en 2023 après vingt ans passés auprès de la famille royale. Dans celles-ci, il décrirait le train de vie fastueux mené par Charlene de Monaco. Selon lui, l'épouse du prince aurait dépensé "environ 15 millions d’euros" en huit ans. Elle aurait également versé une somme folle à son frère, Sean Wittstock. Le 14 décembre 2022, Claude Palmero aurait rendu compte d'un virement de 300.000 euros. Une somme triplée quelques semaines plus tard avec l'accord d'Albert II de Monaco. "SAS d’accord", aurait-il écrit. Cette somme aurait servi à la "maison" du frère de Charlene de Monaco. Toujours dans le cadre de cette enquête, Le Monde a rapporté que Claude Palmero se serait opposé au fait que Charlene souhaite agrandisse le personnel à son service. "8,5 personnes à son service, il n’y en a jamais eu autant", aurait-il écrit. L'épouse d'Albert II aurait également dépensé près d'un million d'euros en deux mois pour la location d'une villa de Calvi. "Pour tous les membres de la famille princière à partir du moment où Claude Palmero informait d’un tel dépassement, la consigne lui était donnée de les faire intégralement prendre en charge par le patrimoine privé de la famille", a répondu le Palais au Monde. Evincé de son poste en 2023, Claude Palmero (...)

Lire la suite sur Closer

Cheveux : cette coupe intemporelle est une valeur sûre après 50 ans
Claude Lanzmann : comment le réalisateur a piégé d’anciens nazis pour qu’ils témoignent dans Shoah
Disparition d’Emile au Vernet : "je suis convaincu que…", le maire a sa petite idée sur l’issue de l’enquête
Prince Harry dans la tourmente : cette affaire de viols et d’actes barbares qui l’éclabousse
Karine Le Marchand : l’apparition de l’animatrice dans un barrage sur l'autoroute fait (déjà) jaser