Publicité

Charente : une mère condamnée pour avoir laissé son enfant de 9 ans vivre seul pendant deux ans

Le petit garçon a dû se débrouiller pour survivre, livré à lui-même dans un appartement sans chauffage ni électricité.

Une mère jugée coupable d'avoir délaissé son fils de 9 ans (Photo : Getty Images)

Le tribunal a jugé qu'elle avait gravement manqué à ses obligations parentales. Une mère de famille âgée de 39 ans a été condamnée ce mardi 16 janvier à 6 mois de prison ferme pour avoir laissé son fils vivre seul pendant deux ans dans un appartement de la commune de Nersac (Charente).

Comme le rapporte La Charente Libre, les faits se sont déroulés entre 2020 et 2022. Alors que le petit garçon était âgé de 9 ans et qu'il était élève de CM2, sa mère qui avait sa garde aurait pris la curieuse décision de s'installer chez sa compagne, dans un village situé à 5 km de Nersac, sans emmener ses enfants avec elle. Son plus jeune fils a ainsi vécu pendant quelques mois avec son grand frère dans l'appartement, mais ce dernier a ensuite quitté les lieux.

Il se nourrissait de gâteaux et de "boîtes de conserve froides"

L'écolier s'est donc retrouvé livré à lui-même dans l'appartement déserté par sa maman, qui passait de temps en temps pour lui apporter un peu de nourriture. La situation s'est ensuite éternisée pendant deux années, au cours desquelles le jeune garçon a dû se débrouiller pour survivre, se nourrissant "de gâteaux, de boîtes de conserve froides" et volant parfois des tomates qui poussaient sur un balcon de son immeuble.

D'après le quotidien régional, le mineur a continué à aller à l'école normalement et à obtenir de bons résultats. Il n'a ainsi laissé aucun indice laissant supposer les conditions de dénuement dans lequel il vivait. Pendant plusieurs mois, l'écolier a ainsi dû vivre sans électricité, ni chauffage.

Les voisins finissent par prévenir les gendarmes

Selon La Charente Libre, le petit garçon s'est protégé, physiquement et psychologiquement en se créant "un cocon" dans sa chambre, dans lequel il dormait parfois avec trois couettes pour se préserver du froid. Ce sont finalement les voisins du malheureux enfant, qui l'aidaient de temps à autre en lui donnant un peu à manger, qui ont prévenu les forces de l'ordre de cette situation anormale.

Après avoir constaté que le petit garçon vivait bel et bien seul dans l'appartement indiqué, les gendarmes l'ont placé dans une structure d'accueil et une enquête a été ouverte. Arrêtée et mise en examen pour "délaissement de mineur compromettant sa sécurité", la mère a finalement été condamnée à 18 mois de prison, dont 12 avec sursis, et à une obligation de soin. Elle purgera une peine aménagée, avec un bracelet électronique.

VIDÉO - Maison de l'horreur au Texas, des jumeaux secourus par une voisine