Publicité

Changement d'heure : quels sont ses effets sur votre santé ?

Changement d'heure : quels sont ses effets sur votre santé ?

De nombreuses études ont été menées sur la manière dont le fait d'avancerd'une heure les horloges le dernier week-end de mars permet de réaliser des économies d'énergie, bien que celles-ci soient négligeables, d'après de nombreux experts.

En revanche, les études menées sur les effets sur l'organisme, le temps d'adaptation et les conséquences que vous constaterez aujourd'hui et dans les jours à venir sont sans ambiguïté.

Et si vous ressentez l'un des symptômes suivants, sachez que vous n'êtes pas seul :

selon la Sleep Foundation, les gens dorment en moyenne 40 minutes de moins le lundi suivant le passage à l'heure d'été, ce qui n'est pas sans conséquences.

Des symptômes récurrents après le changement d'heure du printemps

  • Difficultés à dormirla nuit.

  • Sensation de décalage horaire, de fatigue et/ou de lassitude, même si l'on dort, ce qui réduit l'énergie.

  • Somnolence diurne, due à un manque de repos nocturne.

  • Irritabilité.

  • Manque d'attention et de concentration.

  • Diminution des performances intellectuelles et physiques.

  • Sensation de faim déréglée, qui peut survenir à des heures indues ou même pas du tout.

Pourquoi ces symptômes se manifestent-ils ?

D'un point de vue physiologique, l'effet le plus immédiat de ce changement d'heure est une altération de la sécrétion de mélatonine.

Cette hormone régule l'éveil et le sommeil en fonction de l'ensoleillement. Si l'ensoleillement est moindre, la production de mélatonine est plus importante. S'il y a plus d'heures d'ensoleillement, elle est réduite et la conséquence directe est que la fonction d'endormissement se produit plus tard.

Avec le changement d'heure,  du point de vue de l'horloge biologique, nous nous réveillons une heure plus tôt et rompons la routine du sommeil. Cela signifie donc moins de repos.

Sueño
Sueño - LUCA BRUNO/AP

Ce phénomène est similaire à l'effet du décalage horaire ressenti lors d'un vol entre des pays situés dans des fuseaux horaires différents.

Ce dérèglement de la sécrétion de mélatonine suffit donc à faire souffrir l'organisme et à faire apparaître de la fatigue, de la lassitude, voire de l'irritabilité.

Les personnes les plus touchées par le changement d'heure sont les enfants et les personnes âgées, plus sensibles aux changements hormonaux. Cependant, ce n'est qu'une question de temps avant que le corps ne s'adapte et ne récupère.

Les médecins préviennent qu'en moins de trois jours, le corps adapte ses rythmes circadiens à la nouvelle heure.

Solutions et conseils pour s'adapter rapidement au changement

  • Évitez les boissons alcoolisées avant d'aller vous coucher. L'alcool perturbe le sommeil et nous aurons un repos de mauvaise qualité, ce qui aggravera les symptômes du changement d'heure.

  • Établissez une routine de sommeil cohérente. Essayez de vous coucher et de vous réveiller à la même heure tous les jours, c'est une question de santé et cela vous prépare à ces changements d'heure. Il est recommandé de dormir au moins 7 heures la veille et le lendemain du changement d'heure.

  • Changez (si vous le pouvez) progressivement votre heure de coucher. Il serait judicieux d'adapter le changement d'heure progressivement sur deux ou trois jours afin d'en amortir l'effet.

  • Passez du temps à l'extérieur pendant la journée. La lumière naturelle est le principal moteur de nos cycles circadiens. L'exposition à la lumière préviendra la sensation de fatigue pendant la journée et, la nuit, votre corps produira de la mélatonine pour vous aider à dormir.

  • Une petite sieste pour s'adapter. De nombreuses personnes se sentent privées de sommeil et régulent rapidement ce manque de sommeil par des siestes rapides de moins de 20 minutes dans les jours qui suivent le changement d'heure. Cette méthode est utile si vous ne pouvez pas ajuster progressivement vos heures de lever et de coucher.

  • Ne consommez pas de caféine avant de vous coucher. Éviter toute source de caféine avant le coucher est aussi utile que d'éviter les boissons alcoolisées. Une quantité modérée de caféine le matin n'a pas d'effet notable sur la qualité du sommeil nocturne.

  • La prise de mélatonine avant le coucher peut être efficace. Cependant, elle n'est pas recommandée dans ce cas, sauf si vous souffrez d'insomnie, selon le ministère de la santé.

Effets secondaires liés au changement d'heure

De nombreuses études ont porté sur le changement d'heure et ses effets sur l'organisme, et de nombreuses questions restent en suspens. Il n'y a pas de relation de cause à effet entre le changement d'heure et les effets observés, mais les données statistiques sont remarquables.

Par exemple, des études font état d'une augmentation des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux dans les jours qui suivent le changement d'heure au printemps (nous dormons une heure de moins), alors que ce nombre diminue lors du changement d'heure à l'automne.

Il existe également une corrélation similaire et opposée concernant le taux de suicide et le nombre d'accidents de la route.

Il augmente dans les trois jours qui suivent le changement d'heure en automne, et diminue lors du changement d'heure au printemps, en raison du nombre d'heures de lumière.

Ces données ne sont ni concluantes ni généralisables et, comme on peut le lire dans Sanitas, elles sont limitées à des personnes très sensibles.