Publicité

Changement climatique : les pollens déjà de retour, neuf départements en vigilance rouge

Les allergies au pollen sont de plus en plus fréquentes, une conséquence du réchauffement climatique (illustration).  - Credit:Christelle Gaujard / MAXPPP / PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE/MA
Les allergies au pollen sont de plus en plus fréquentes, une conséquence du réchauffement climatique (illustration). - Credit:Christelle Gaujard / MAXPPP / PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE/MA

C'est une des conséquences du réchauffement climatique. Les pollens, habituel cauchemar des allergiques dès que les températures se font plus douces, pointent déjà le bout de leur nez. Et pour cause, avec des températures plus élevées que la normale, en particulier dans le sud de la France, les arbres bourgeonnent plus tôt. Neuf départements sont placés en vigilance rouge aux allergies aux pollens par le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) ce vendredi 9 février.

Si la quasi-totalité du territoire est en vigilance jaune, les neuf départements en rouge se situent dans le sud-est et à l'est de l'Hexagone. Sont concernés le Bas-Rhin, les Alpes-Maritimes, le Var, les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, le Gard, l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales.

L'alerte a été donnée il y a deux semaines dans le Sud, après les premiers pollens issus d'arbres de la famille des cyprès repérés, rappelle BFMTV. Leur floraison, habituellement constatée entre fin février et début mars, a cette année plusieurs semaines d'avance.

À LIRE AUSSI Pollen : pourquoi la saison des allergies est plus longue et touche plus de monde

Arbres à risque et bons gestes à observer

Plusieurs arbres sont à risque : en plus du cyprès, les frênes, les mimosas dans le Sud, mais aussi les aulnes et les noisetiers avec un risque élevé dans le Bas-Rhin. Les pluies de fin de semaine pourraient accorder une accalmie aux allergiques, qui eux aussi ont pris de l'avance. La hausse des température [...] Lire la suite