Publicité

Ce qui change au mois de novembre 2022

The price of electricity, detail of the electricity bill with money and light bulb
Oscar Martín / Getty Images The price of electricity, detail of the electricity bill with money and light bulb

NOVEMBRE - Comme chaque mois, plusieurs changements s’invitent dans le quotidien des Français, impactant pour certains leur portefeuille.

Le HuffPost vous dresse la liste de ces changements du mois de novembre ci-dessous.

Trêve hivernale

La trêve hivernale suspend à partir de ce mardi 1er novembre, et jusqu’au vendredi 31 mars 2023 l’expulsion d’un locataire, notamment pour cause d’impayés successifs. Malgré tout, il existe des exceptions. Certaines personnes ne sont ainsi pas protégées, comme les squatteurs, ou l’époux dont l’expulsion du domicile conjugal a été ordonnée par le juge aux affaires familiales dans le cadre de l’ordonnance de non-conciliation d’une procédure de divorce.

Remise carburants

La remise du gouvernement Borne sur l’ensemble des carburants, de 30 centimes, est prolongée jusqu’au mardi 15 novembre. Elle diminuera à 10 centimes à cette date.

Chèque fioul

Une aide comprise entre 100 et 200 euros en fonction des revenus va être déclenchée à partir du 8 novembre pour les personnes se chauffant au fioul, qui n’ont pu bénéficier du bouclier mis en place pour d’autres sources d’énergie.

Ce chèque pourra être utilisé pour le paiement de tout type de factures d’énergie (gaz, d’électricité, fioul, pellets de bois, etc.) si les ménages ont déjà fait le plein de fioul.

Selon le gouvernement, 1,4 million de foyers pourrait bénéficier de ce chèque sur les 2,8 millions qui se chauffent au fioul.

Retraite complémentaire Agirc-Arrco

Les membres de l’Agirc-Arrco, le régime de retraite complémentaire des cadres et des salariés du privé, obtiendront une revalorisation de leur pension de retraite de 5,1 % à partir de ce mardi 1er novembre.

La hausse est supérieure aux 4 % accordés cet été par le gouvernement sur la pension de base par la Sécu, supérieure également aux 4,9 % encore envisagés fin septembre par l’Agirc-Arrco, mais inférieure à la progression des prix hors tabac, chiffrée par l’organisme à 5,3 % en glissement annuel.

Pension alimentaire minimale

La revalorisation de 50 % de la pension alimentaire minimale, promise par Emmanuel Macron pour soutenir les mères célibataires, interviendra à partir de ce mois de novembre.

Le président-candidat s’était engagé au printemps à « soutenir le revenu des familles monoparentales, en augmentant de 50 % le montant de la pension alimentaire minimale », de 116 à 174 euros par enfant et par mois.

Cette somme correspond au montant minimum versé par la caisse d’allocation familiale, soit pour compléter les petites pensions, soit en cas de non-paiement par le parent débiteur.

Taxe d’habitation

Les 20 % de Français payant encore cet impôt local ont jusqu’au 15 novembre (format papier) et au 25 novembre (en ligne) pour la payer.

Pneus neige

Du 1er novembre au 31 mars, les automobilistes roulant dans les zones de montagne doivent équiper leurs véhicules de pneus neige, « toute saison », ou bien détenir des chaînes ou chaussettes à neige dans leur coffre, même s’il ne neige pas.

Des arrêtés ont été pris dans la plupart des territoires montagneux du pays, à l’Est d’une ligne Bordeaux-Metz. Les équipements hivernaux sont notamment obligatoires sur toutes les routes du Cantal, de Haute-Loire, de Lozère, de Savoie, de Haute-Savoie et des Hautes-Alpes.

Au total, 4 173 communes dans tout ou partie de 34 départements sont soumises à l’obligation d’équipement dans les Pyrénées, le Massif central, les Alpes, le Massif jurassien et le Massif vosgien.

Une amende de 2e classe (150 euros maximum) peut cependant être appliquée sur les routes présentant un panneau classique de chaîne blanche sur fond bleu, mais seulement si la route est enneigée.

Indice de réparabilité

À partir du 4 novembre, l’indice de réparabilité, permettant de connaître le caractère réparable d’un produit, va être étendu à un nombre plus important de produits : les lave-linge « top » qui s’ouvrent par le haut, les lave-vaisselle, les aspirateurs et les nettoyeurs haute pression.

L’indice, sous forme d’une note de 1 à 10, est actuellement apposé sur les lave-linge à hublot, téléviseurs, smartphones, ordinateurs portables et tondeuses à gazon.

« Mois sans tabac »

Le « Mois sans tabac », une opération de santé publique menée chaque novembre en France pour encourager les fumeurs à s’arrêter, débutera ce mardi. Elle revient chaque novembre en France depuis 2016, les autorités sanitaires suivant le modèle d’une opération semblable au Royaume-Uni.

L’avantage est double. Le fumeur n’est pas seul pour tenter d’arrêter, puisqu’il sait que de nombreuses autres personnes participent au défi. Et s’il tient tout le mois, c’est une durée suffisante pour lui donner de grandes chances de ne pas se remettre à fumer par la suite.

Mais, après plusieurs années de succès, l’opération rencontre de moins en moins d’écho, alors que le tabac reste la première cause de mortalité évitable en tuant 75 000 personnes en France chaque année. L’an dernier, à peine plus de 110 000 personnes se sont inscrites en ligne pour le Mois sans tabac, contre 125 000 en 2020 et plus de 200 000 en 2019.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi