Publicité

Ce qui change au 1er mars 2024 : prix du gaz, tabac, RSA, chèque énergie, promotions…

Découvrez tout ce qui au change pour les Français au 1er mars 2024. (photo d’illustration)
Thanasis / Getty Images Découvrez tout ce qui au change pour les Français au 1er mars 2024. (photo d’illustration)

FRANCE - Comme à chaque début de mois, plusieurs changements interviendront à partir de ce vendredi 1er mars 2024 dans la vie des Français. Parmi eux, on trouve notamment une nouvelle hausse du prix du tabac, une évolution des pensions de retraite de la complémentaire Agirc-Arrco ou une baisse à venir du prix du gaz.

Le HuffPost fait le point sur les nouveautés qui entrent en vigueur pour ce troisième mois de l’année.

• Le RSA conditionné dans 47 départements

Expérimenté dans 18 départements depuis 2023, le revenu de solidarité active (RSA) conditionné à 15 heures d’activité par semaine se déploie dans 29 départements supplémentaires pour concerner les bénéficiaires dans un total de 47 départements. Cette mesure visant à favoriser l’insertion professionnelle des allocataires sera généralisée à l’ensemble du territoire en 2025.

À noter que ces 15 heures d’activité hebdomadaire peuvent notamment prendre la forme d’une immersion en entreprise pour affiner son projet professionnel, de l’obtention du permis de conduire, de la réalisation de démarches d’accès aux droits, ou encore de la participation à des activités dans le secteur associatif.

• Le plafonnement de certaines promotions en rayon

La loi Descrozaille entre en vigueur ce 1er mars. En application de ce texte, les promotions sur les produits non alimentaires comme l’hygiène, l’entretien ou la parfumerie dans les supermarchés ne pourront désormais plus dépasser 34 %. Terminé, donc, les rabais sur les couches, le gel douche ou la lessive jusqu’à 70 % voire 80 %.

Cette loi vise à corriger le déséquilibre des relations commerciales qui peut exister entre fournisseurs et distributeurs.

• Le chèque énergie de 2023 expire bientôt

Il ne reste plus qu’un mois aux 5,6 millions de foyers concernés pour utiliser leur chèque énergie envoyé le 21 avril 2023. Celui-ci expirera le 31 mars. Il a été mis en place par le gouvernement pour aider les Français à payer les factures d’électricité et de gaz.

Un nouveau chèque énergie pour le reste de l’année 2024 sera prochainement envoyé par courrier aux ménages concernés afin de faire face à la hausse des prix de l’énergie.

• Baisse du prix du gaz

La Commission de régulation de l’énergie (CRE), qui publie chaque mois son prix « repère », a annoncé une forte baisse pour mars – de 5 % –, ce qui devrait entraîner les fournisseurs à diminuer significativement leurs tarifs et donc le montant de votre facture.

La CRE recommande ainsi un tarif pour le kilowattheure (kWh) à 0,09291 euro TTC pour les foyers utilisant principalement le gaz pour le chauffage, et à 0,11585 euro TTC pour ceux utilisant le gaz pour l’eau chaude et la cuisson.

• Régularisation des pensions de retraite

Les pensions de la complémentaire Agirc-Arrco, versées à 13 millions de retraités, seront régularisées ce mois-ci. Certains retraités, dont le taux de CSG a connu une hausse en 2024 en application de leur dernier avis d’impôt sur le revenu, recevront ainsi en mars une pension inférieure à celle qu’ils perçoivent habituellement. Les pensions de janvier et février avaient été calculées sur la base de l’ancien taux.

« Si, à l’inverse, votre taux de CSG a baissé, vous recevrez au mois de février un virement sur votre compte bancaire correspondant au remboursement des cotisations sociales prélevées en trop sur vos retraites des mois de janvier et février », explique l’Agirc-Arrco.

• La fin de validité des titres-restaurants dématérialisés de 2023

Il vous reste peut-être des titres-restaurants de l’année 2023 sur votre carte dédiée. Ceux-ci expirent ce 1er mars… mais ils ne sont pas perdus. Le solde sera normalement gelé temporairement avant d’être retransféré sur votre encours 2024 à la mi-mars.

• Le prix du tabac augmente (encore)

Après une hausse de 50 centimes à 1 euro le 1er janvier dernier, le prix du paquet de cigarettes va encore augmenter ce 1er mars, de 10 centimes à 1 euro. Mais pour un nombre restreint de marques, principalement Lucky Strike, Winfied, Vogue et Pall Mall.

Ainsi, le paquet de 20 cigarettes de Lucky Strike ou de Winfield passe de 11,5 à 12 euros. Le paquet de 40 cigarettes de Rothmans London Mega, prend lui 1 euro, de 23 à 24 euros. Les nouveaux prix des paquets de cigarettes sont à retrouver sur ce document du site de la douane française.

• Le passage du permis de conduire boîte automatique à boîte manuelle facilité

Les titulaires du permis de conduire boîte automatique n’auront plus besoin de patienter trois mois pour accéder à la formation de sept heures leur permettant de prendre le volant d’un véhicule équipé d’une boîte manuelle.

Par ailleurs, la durée de formation sur simulateur passe d’une à deux heures, tandis que le certificat du permis de conduire et l’attestation certifiant la capacité à conduire suffiront pour prendre la route avec une boîte manuelle, sans forcément attendre la délivrance du titre du permis de conduire.

• Des changements dans les tarifs de la santé

Les changements de tarif dans le domaine de la santé n’interviendront qu’en toute fin de mois, le 31. Le montant de la franchise qui reste à la charge du patient sur chaque boîte de médicaments doublera, pour passer de 50 centimes à un euro. La franchise sur les transports sanitaires sera elle aussi doublée de 2 à 4 euros.

• Le passage à l’heure d’été

À la fin du mois de mars, dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31, nous passerons à l’heure d’été. À 2h du matin, il sera 3h.

À voir également sur Le HuffPost :

L’inflation pousse un tiers des Français à renoncer à l’achat de produits d’hygiène, montre cette étude

Attal veut rouvrir le dossier de l’assurance chômage et les syndicats sont déjà très inquiets